NOIR DESIR : Où veux-tu qu’je r’garde

noir desir ou veux tu

1980. Le rock français pleure la récente séparation de son groupe fétiche, Téléphone. Le Punk est un souvenir, la new wave en passe de le devenir. Mais quelque part, du côté de Bordeaux, un Normand fraîchement débarqué, Bertrand Cantat, rencontre trois enfants du pays. Ils se trouvent des goûts communs, et décident de monter un groupe. Lorsqu’en 1987 sort ce mini-album produit par Theo Hakola (Orchestre Rouge, Passion Fodder, carrière solo, écrivain, auteur de théâtre et j’en passe…), la France redécouvre un rock énervé, poétique et contestataire, et la voix habitée et touchante de Cantat, charismatique leader à la personnalité hors du commun. La suite, on la connaît tous, mais ces prémices du succès valent largement la peine que l’on s’y penche.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 79
    Duo américain débarqué comme un buffle dans un épisode de Star Trek, Phantogram cultive le mystère ; tout au plus sait-on que Serge Gainsbourg est pour eux une référence. Maigre cueillette, d'autant plus que les traces de l'homme à tête de chou sont ici inexistantes ! Il est plutôt question…
    Tags: de, un
  • 76
    Un nouvel album des australiens après huit ans de silence, c'est forcément un évènement, même si on sait déjà ce qu'on va y trouver ; du hard rock groovy et efficace, des grattes dans tous les coins, le chant si particulier de Brian Johnson. De quoi contenter la horde de…
    Tags: de, un
  • 76
    AFX, kézako ? Et bien tout simplement une identité alternative de Richard D. James, alias Aphex Twin, utilisée ces derniers temps pour sortir en douce des morceaux inédits en cd. Et ce «  Chosen Lords  » n'est rien d'autre qu'une compilation de ses meilleurs travaux sortis sous le nom de…
    Tags: de, un
  • 76
    Il est toujours très difficile de chroniquer le nouvel album d'un groupe lorsque les précédents vous ont copieusement ennuyé. Il faut dire déjà que le groupe de Kevin Hufnagel ne joue pas la facilité : entièrement instrumental, hyper-technique, mélangeant les genres tout en restant metal jusqu'au bout des ongles, affectionnant…
    Tags: de, un
  • 73
    Elliott Smith nous a quitté depuis quatre ans maintenant, et on en finit plus d'exhumer son cadavre et de l'agiter comme une marionnette pour glaner quelques dollars de plus. Ainsi nous donne-t-on ce "New Moon" en pâture, double-cd bourré d'inédits et de titres rares. Soit 24 titres qui nous replongent…
    Tags: de, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *