NOFX : Double album

Ah ah ah, impayable ce Fat Mike. Quoi, j’en fais trop ? Ok, peut-être. Toujours est-il que ce « Double album » n’en est pas du tout un, c’est juste la suite du « Single album » de l’année dernière. Pour celles et ceux qui n’auraient pas fait le rapprochement, il suffit de comparer les deux pochettes. Bon, en même temps, il y a une logique, puisqu’avant la sortie de ce dernier, Mike annonçait justement un double album, qu’il a finalement décidé de scinder. Bon, venons-en à ce qui fâche. Cela fait quelques années que le jovial punk fatigue et menace de mettre fin à l’aventure NOFX. D’ailleurs, ce disque risque bien d’être e chant du cygne pour le groupe. Et là, il y a deux façons de voir les choses. Soit on considère que, cet album n’étant clairement pas le meilleur du combo, il est temps, effectivement, qu’il s’arrête. Soit on regarde les choses posément, on constate que, quand même, il est capable de moments d’exception, et on se dit qu’il ne peut pas clore le chapitre sur une demi-réussite, mais qu’il doit finir sur une explosion punk ultime. Parce que, oui, j’ai beau râler, il y a quelques titres ou passages qui valent le détour ici, du brûlot introductif « Darby crashing your party » à la très rock et réussie « Gone with the heroined » en passant par « Punk rock cliché » et « Three against me ». Les autres titres peuvent êtres bons, mais s’avèrent tout de même moins mémorables. Alors non, tout n’est pas à jeter ici, loin de là, mais on a quand même connu mieux. On peut comprendre que la teneur de plus en plus personnelle des textes de Fat Mike le pousse à s’exprimer dans le futur en son nom propre et peut-être même sous une autre forme, mais pour ma part, je pense que ça ne peut pas finir comme ça.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Et de quatorze pour Fat Mike et les siens. Bon, je ne vais pas vous jouer de la flûte, si vous n’avez jamais été clients du punk rock direct et fun (mais toutefois engagé) de la bande, il n’y a toujours rien pour vous ici. Bon, ceci dit, « Single album »…
    Tags: plus, titres, bien, album, punk, se, ne, on, single, rock
  • 10000
    Oui, je le chronique quand même, même si : 1/ je sais déjà presque tout ce que je vais y trouver 2/ je sais qu'à la fin, je dirais qu'il est super, et que je lui mettrais une bonne note. « First ditch effort », donc, est le treizième album du groupe californien.…
    Tags: c'est, groupe, nofx, album, punk, toujours, titres, bien, ne, me
  • 10000
    Fat Mike est un garçon productif, et tout entier dévoué à la cause punk. Un punk qui a grandi en écoutant du punk, mais pas que. Car à l'image de bon nombre de formation américaines, si une chanson de NOFX ressemble à une autre, elles comportent toutes une mélodie à…
    Tags: punk, groupe, plus, disque, a, titres, on, nofx, paroles, c'est
  • 10000
    En 25 ans de carrière, NOFX s'est forgé une horde de fans fidèles, attendant chaque année la nouvelle livraison des californiens, n'attendant que ce que le groupe leur propose toujours, à savoir du punk-rock accrocheur, souvent drôle et engagé, égrené sur une grosse demi-heure sur chaque disque. « Coaster » tient donc…
    Tags: nofx, groupe, on, disque, toujours, part, a, l'album, paroles, peut-être
  • 84
    Séparé en 2005 suite aux sempiternels différents d'ordre musical, Blink 182 avait jusque-là fait preuve d'une alchimie qui faisait mouche dans le coeur de ses fans, tout en évoluant peu à peu de la pop-punk adolescente vers une musique plus pop et plus mature. La scission entre ses membres, certainement…
    Tags: plus, album, rock, punk, titres, a, groupe, quelques, n'en, disque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *