NO COMPROMISE : 6 Billions Failures (Work In Progress)

no compromise 6 billions

Bon, même sans lire la chronique, vous l’aurez compris, No Compromise est une formation de hardcore, pratiquant un genre ne se réclamant d’aucune école puisque empruntant des éléments à toutes. On peut cependant noter l’influence de Biohazard bien décelable (à l’écoute de la voix et des backing, c’est flagrant), celle des grands frères d’Inside Conflict pour le côté deathcore, et peut-être des formations plus anciennes comme D.R.I. pour le côté thrash. Tout ça est même un peu trop ostentatoire, et on a parfois la désagréable impression d’avoir un catalogue dans les mains, d’autant plus que No Compromise privilégie la puissance, l’impact, l’efficacité et l’attitude plutôt que la personnalité. Et pourtant, l’ensemble est homogène et bien agencé, et l’auditeur n’a de répit que le temps de « A Fix Before The Cut », courte pièce noisy avant le sprint final. Mais rien à faire, quelque chose manque. Du potentiel, mais un groupe qui doit s’affranchir des automatismes pour s’épanouir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *