NIGHTWISH: Once

nightwish once

Autant l’avouer tout de suite, si l’apparition des vocalistes féminines au sein de la famille metal m’a enthousiasmé au niveau des possibilités ouvertes au niveau évolution de la mentalité, le résultat à l’écoute a tôt fait de me gaver. La plupart du temps reléguée au rang de potiche posant ici où là une voix diaphane de jeune fille en fleur, ou au contraire essayant de prouver qu’elle peut égaler son homologue masculin au niveau violence (mais quel intérêt?), la femme n’arrive pas à trouver sa place dans un genre musical profondément chargé en testostérone. Et donc, à part quelques cas rares, les groupes à chanteuse ne font pas de halte chez moi. Nightwish arrive à point nommé pour une remise en question. Avec ce cinquième album, plus orchestral que les précédents, les finlandais espèrent reconquérir un public qu’ils n’ont jamais vraiment perdu étant donné la qualité de leur répertoire. La musique est donc beaucoup plus riche et y gagne en puissance évocatrice et émotionnelle. Les mélodies sont racées, les riffs intelligents abondent, la rythmique est parfaitement à sa place, et Tarja vocalise, chantonne, murmure à l’occasion, le tout avec un talent certain. Alors que demande le peuple? Euh…pour les fans du genre, c’est un album exceptionnel, varié et d’une grande qualité instrumentale. Pour les autres, juste un bon disque, certainement mieux agencé que ses condisciples.

Paroles de l’album

Site officiel

Nightwish : Nemo

Related Posts

  • 90
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 88
    Avant tout, je me permettrais de placer un mot sur le film de Del Toro, n'ayant plus je le pense à convaincre que ceux qui ne l'ont pas visionné. D'une beauté sauvage, d'une poésie simple et touchante, empreinte de noirceur, parfois crue, dure et tragique, « Le Labyrinthe de Pan…
    Tags: de, un, à
  • 83
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un
  • 82
    Bonjour les enfants. Aujourd'hui notre grand voyage au travers de la musique énervée du vingt-et-unième siècle nous amène du côté de New York, faire connaissance avec le répertoire d'un groupe culte de hardcore dont le petit nom chatoyant est Warzone. Groupe centré autour du personnage de Raymond Barbieri, ayant œuvré…
    Tags: de, à, un
  • 82
    Mes p'tits gars de Yog ont eu un parcours à l'image de leur musique avant de sortir ce premier album. Brutal et chaotique. Formation, split, reformation, changement de direction, changements de line-up, ça sent la prise de bec tout ça. Pas étonnant donc que, lâchés dans le studio mécanique à…
    Tags: de, à, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *