MYSTIC CIRCLE : The Bloody Path Of God

mystic circle bloody

Nous ne sommes pas égaux devant le talent musical. Les allemands de Mystic Circle, par exemple, n’ont jamais été des flèches. Ils distillent depuis leurs débuts un black symphonique à grand renfort de claviers pompeux de chez pompeux et de riffs souffreteux et déjà entendus. Enfin, jusqu’ici. Car ce huitième album ne rentre pas dans le caveau qu’on lui avait préparé. Changement de label, changement de line-up, changement de direction musicale pour les teutons. Plus brutal, plus influencé death et thrash, creusant plus les ambiances sans tomber dans le mielleux comme à son habitude, le Mystic Circle 2006 a de quoi surprendre le fan boutonneux, et l’autre aussi. Pas l’album de l’année, mais pas mal du tout et en tout cas beaucoup plus écoutable que ces rasoirs prédécesseurs, « The Bloody Path Of God » est une véritable bonne surprise de la part d’une formation dont on attendait plus rien, même pas une jolie couv’. Continuez les gars, vous êtes sur la bonne voie !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 71
    Leo n'est plus un jeune premier. A 77 ans, il a plus de vie derrière que devant lui, et il le sait bien. Pas étonnant alors que ce nouvel et 13e album du canadien reflète les réflexions et préoccupations du vieil homme qu'il est devenu. Posé et philosophe sinon mystique,…
    Tags: de, plus
  • 70
    Les deux premiers (et ultimes) albums de Programme, "Mon Cerveau dans ma bouche" et "L'enfer tiède", avaient poussé encore un peu plus loin le son et l'univers de Diabologum. Jusqu'au point de non-retour ? C'est ce que doivent penser Arnaud Michniak et Damien Bétous, de nouveau collègues de déconstruction sonore…
    Tags: de, plus
  • 70
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *