MYRKUR : Eponyme

myrkur_myrkur

« One-woman band ». Le terme a certainement déjà été utilisé pour parler de metal. Mais de black metal, ça, c’est moins sûr. Certes, des groupes de filles dans le metal noir, il y en a déjà eu, mais là, je trouve qu’assumer le poids d’un projet musical seule dans un carcan quand même bien masculin, c’est une victoire du féminisme si ce n’est de l’égalité. D’autant plus que Myrkur n’hésite pas à sortir des clous, pour jouer sur une dualité heavenly ambiant / black metal hors normes et très bien vue. En sept titres, les bases d’un genre très personnel et vraiment interessant sont posées. A l’écoute de ce premier « album » de la danoise (il s’agirait plutôt d’un ep, celui-ci affichant moins de 25mn au compteur), des images viennent en tête, et on y voit une rencontre entre un Summoning des débuts et un Dark Sanctuary pas trop goth. Une musique en suspens, à la fois belle et menaçante, pleine de promesses en tout cas. Myrkur est à n’en pas douter un projet à suivre, et on ne peut qu’espérer qu’une suite plus consistante et tout aussi passionnante voie le jour très vite !

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *