MY LITTLE CHEAP DICTAPHONE : The smoke behind the sound

MLCD_the_smoke

Difficile de reprendre le chemin des studios après avoir enfanté d’une oeuvre comme « The tragic tale of a genius ». Réussite totale, ce disque était une oeuvre richissime, exigeante, d’une intelligence rare. Impossible de renouveler l’expérience et s’enfermer dans une interminable liste de concepts albums. Inimaginable également de faire fi d’une étape si marquante de sa carrière, de repartir au turbin comme si de rien n’était. My Little Cheap Dictaphone a choisi d’intégrer cette étape à son parcours, s’attachant à faire ressortir le meilleur de chaque nouveau titre, de lui donner une dimension grandiose, tout en conservant une couleur plus pop indé que sur l’album précité. Le résultat est moins casse-gueule que sur le papier, et même très réussi. Le groupe s’est attaché à varier les plaisirs tout en conservant une patte toute personnelle. Les dix titres de ce nouvel album ont une élégance et une intemporalité qu’on a croisé, pour rester en Belgique, chez Hooverphonic et Venus. On pourrait lui reprocher un certain manque de personnalité et de magie sur certains titres qui ne choisissent pas entre spleen et énergie. Mais dans l’ensemble les énormes qualités de ce disque aigre-doux l’emportent sur ses faiblesses, et nous donnent encore une fois de My Little Cheap Dictaphone l’image d’un groupe génial et injustement méconnu.

Site officiel

My Little Cheap Dictaphone : Fire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *