MY GOODNESS : Scavengers

My Goodness est un petit groupe ricain comme beaucoup d’autres. Quelques dates, et l’opportunité de sortir un premier album pas plus prémédité que ça, les voilà avec un défi autrement plus grand à relever ; celui du deuxième album. On le sait, celui-ci est souvent décisif pour la suite d’une carrière. L’indie rock du combo avait déjà du caractère, mais My Goodness devait aller encore un peu plus loin pour assurer sur cette suite. Et c’est gagné. « Islands » débute les hostilités en installant l’univers du groupe ; un indie rock souvent mid-tempo, volontiers mélancolique, utilisant des effets electro pop pour aboutir à un mélange qu’on ne peut pas vraiment qualifier ni dater, mais qui s’avère très agréable à l’oreille. « Scavengers » est l’un de ces disques auxquels on ne s’attend pas mais dont on chérit la découverte après coup, ses menus défauts venant nourrir sa légende. Parmi ses titres phares, je vous conseillerais « Elevators » et « Scavengers », même si les autres sont très bien aussi. On ne peut qu’espérer que My Goodness capitalisera ses qualités au sein d’un troisième effort percutant et encore plus réussi.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Deuxième album pour les New-Yorkais de Drowners. Au programme, un rock indé aux légères incursions post punk (quelque chose dans les guitares) et aux mélodies efficaces. Que les titres soient fortement teintés eighties ou plus actuels, ils ont tous ce quelque chose qui les rend sympathiques. « On desire » n'est ni…
  • 10000
    La vie d’un groupe de rock regorge d’épreuves. Et les épreuves, ça vous change, que vous parveniez à les traverser ou pas. Tall Ships, groupe de math rock assez brut à sa naissance en 2009, s’est mangé l’adversité en pleine poire, le laissant endetté, sans label et sans manager. Une…
  • 10000
    Le son des écossais de We Were Promised Jetpacks était apparemment très typé grunge sur l'avant "Unravelling". Le changement est on ne peut plus notable sur ce troisième album, très axé indie rock, mais dont toute vélléité bruitiste a quasiment disparu. "Unravelling" varie les ambiances tout en restant dans un…
  • 10000
    Je me retourne un peu tard sur ce songwriter qu'une bonne partie des français connaît déjà, honte à moi. Comment ça vous ne le connaissez pas ? Ah bon ? Vous avez la télé ? Oui ? Il vous arrive de zapper ? Donc vous n'avez pas pu échapper à la campagne de pub Balsamik,…
  • 10000
    Oh Land, c'est une jolie danoise blonde à l'allure de mannequin. Dans la musique, c'est le genre de "détail" qui peut ancrer dans la tête de l'auditeur quelques doutes, une méfiance à l'égard d'un "produit trop parfait", et ce sans même avoir donné une chance à ce disque de la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *