MUSKETS : Chew

Au grand jeu du revival, je demande le grunge. Muskets est un combo anglais qui a décidé de le revisiter, ainsi que le rock alternatif, bref on baigne dans les nineties jusqu’au cou. D’entrée de jeu, « Pond drop » affiche ses intentions : rapide, concis et efficace. On est en confiance. Le tube « 17 years » n’a donc pas grand-chose à faire pour nous faire basculer complètement du côté des fans. Prudent, « Decay » le suit de près avec les mêmes intentions et le même succès. « Chewing gum » est lui un peu moins évident et plus punky. L’ensemble des dix titres se partage entre ces deux types de chansons : les immédiates et les plus retorses, les deux ayant un charme rétro et rebelle certain. « Chew » est un disque frais et plutôt très propre pour du post grunge. Il roule sur des rails bien usés mais suit une trajectoire qui ira droit au coeur des nostalgiques de l’époque, et des amateurs de bon rock abrasif tout court. Et ce sans vraiment faire de l’oeil de façon éhontée à un ténor du genre, ce qui est appréciable. Bref, la qualité est là, le plaisir aussi, et la fougue de la jeunesse en prime : belle prise !

Site officiel

Muskets : Chewing gum

Muskets : 17 years

Related Posts

  • 10000
    Jenna, Emily et Jenna (non, pas la même, je radote pas encore, enfin pas tout le temps) fondent en 2014 le groupe Daddy Issues, par lequel elles entendent bien redorer le blason du punk féminin. Sauf que les choses sont plus compliquées qu’elles n’y paraissent, et on retrouve ici bien…
  • 10000
    Pour percer dans le domaine rock en France, il faut beaucoup de chance, et une bonne dose de patience. Tenez, prenez les bordelais de Seeds Of Mary. Ils sortent ce deuxième album en novembre 2015. Pourtant, il ne m’est arrivé qu’il y a quelques jours, parce qu’il va seulement débarquer…
  • 10000
    Jeune formation parisienne appréciant autant le grunge que le rock burné à tendance heavy, Our Blond Covers nous présente ici son deuxième ep. Un ep bien fourni, avec sept titres pour 30 minutes de musique. Et ça commence très fort avec « Die & retry », ritournelle où un rock grungy se…
  • 10000
    C'est « Stoned » et son ambiance western horrifique qui nous fait pénétrer au sein de ce premier album de la jeune formation Floridien. Un choix audacieux, surtout lorsqu'on le juge à l'aune du reste de la galette, qui n'a pour ainsi dire rien à voir avec cet univers. D'ailleurs, « Kinda slow »,…
  • 10000
    Vous ne connaissez pas Jeff Angell ? Pas grave. Moi non plus. Pourtant, le monsieur traîne avec des gens tout à fait recommandables : le précédent groupe de Jeff était également composé de Duff Mc Kagan, Barett Martin et Mike McCready. Je vous avoue d'ailleurs que je vais certainement y jeter une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *