MUSEE MECANIQUE : From shores of sleep

museemecanique_fromshores

Raté à sa sortie en 2014, je reviens avec plaisir sur ce deuxième album du groupe de Portland, qui m’avait charmé avec son premier album « Hold this ghost » entre folk pastorale et pop orchestrale. Les revoici dans les mêmes dispositions ; beaucoup de mélancolie, de la beauté froide, des harmonies vocales caressantes, et une orchestration baroque. Peu ou prou les mêmes ingrédients donc, ce qui aboutit peu ou prou au même résultat ; émerveillement et adhésion immédiate. Et puis, petit à petit, on se rend compte que ce disque est plus homogène qualitativement parlant, que les éléments y sont mieux agencés, et que « From shores of sleep » est encore plus déprimant que le précédent. Pas vraiment ce qui me dérange d’ailleurs. En revanche, si l’ambiance générale est magique, je regrette un peu le manque de titres qui sortent du lot. Mais c’est un maigre reproche, et cet album reste un choix sûr pour ceux qui apprécient leur folk teinté de romantisme sombre.

Site officiel

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.