MONDKOPF : They fall but you don’t

« Hades » avait mis le toulousain Mondkopf sur la voie d’un dark techno industriel oppressant et très atmosphérique. Qui a prêté l’attention qu’il méritait à ce disque ne sera donc pas désarçonné à l’écoute de ce cinquième album. Car si les 6 titres qui le composent sont des déclinaisons d’un même thème ayant pour titre « Vivere » (« vivre » en italien), rien ici n’incite à la célébration. Ou peut-être la joie d’être toujours en vie ? « They fall but you don’t » ne fait en effet pas de cadeau à l’infortuné promeneur sonique ; frénétique, torturé, cauchemardesque, il plante ses crocs là où il trouve de la place et ne lâche sa proie que quand celle-ci abdique, épuisée. Bande-originale parfaite d’un survival-horror, il s’avère à la fois mystérieux et terrifiant. Le côté répétitif des mélodies ne fait que souligner les aspects les plus sombres de sa personnalité, et on s’y retrouve très bien. Encore une belle oeuvre pour le français !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Toulouse, c'est pas vraiment la ville ou on penserait croiser la crème du dark industriel. Pourtant, depuis quelques années et après un début de carrière beaucoup plus lumineux, Mondkopf se tourne délibérément vers le côté obscur, donnant à sa techno des couleurs dark ambiant et aggrotech du plus bel effet.…
  • 10000
    Extreme Precautions, c'est le nouveau joujou de Mondkopf, dont le très bon « Hadès » est chroniqué dans ses pages. On connaît l'attachement et le talent du bonhomme pour la techno ; pas de raison que ça change. On connaît aussi son goût plus récent pour les ambiances abyssales et la violence sourde.…
  • 10000
    Enième projet solo d'un zigue dont, apparemment, le cerveau fourmille d'idées étant donné sa productivité, Painted Caves fait dans le dark ambiant industriel, et semble ne pas vouloir suivre les habitudes du genre, ou alors manquer d'inspiration pour le faire ; 7 titres en 32 minutes, c'est finalement assez court.…
  • 10000
    Clay Ruby est certainement un garçon bien gentil dans la vraie vie. Mais par contre, quand il officie sous le nom de Burial Hex, c'est un peu un gros déglingo. « Throne », c'est le nouvel album du projet du bonhomme. Au programme, des bruitages industriels, des bidouillages dark ambient, quelques plages…
  • 10000
    Dominick Fernow, le joyeux drille derrière Vatican Shadow, sévit depuis de nombreuses années au sein de la scène électro alternative, celle qui déconstruit, qui agresse, qui fait suer du cerveau plutôt que des guibolles. Ce qu'il propose ici, c'est un dark ambiant industriel répétitif, presque tribal, donc plus rythmé que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *