MOKADO : Ghosts

Les albums concepts ne sont pas forcément rares en territoire, électro, mais ils passent facilement inaperçus, puisque leur interprétation mise souvent sur le rythme, les sensations, et délaisse les voix et le texte. « Ghosts » est le deuxième ep d’un musicien français, Sylvain Bontoux, et s’inspire de mémoires familiales. De récits que son grand-père, pour être exact, a couché sur papier, et relatant des événements survenus entre 1940 et 1990. On ne saura jamais quelle est la part de vérité ou d’interprétation là-dedans, mais ça n’a pas vraiment d’importance. Mokado a donc décidé de transformer ces histoires en contes musicaux instrumentaux, d’évoquer ces fantômes du passé en beats electro / techno. Le style du projet est assez minimaliste, reposant sur une rythmique très marquée, les classiques et efficaces nappes qui posent l’ambiance, et quelques ajouts samplés et micro-mélodies sobres. Celles-ci utilisent volontiers des sonorités plus naturelles, ce qui est appréciable. Bien sûr, le tout baigne dans une atmosphère de mystère qui cadre bien avec le projet. Bon, ce serait vous mentir que de vous affirmer qu’à la première écoute, la deuxième ou les suivantes on capte le sujet de chaque titre ; ça reste une démarche de l’artiste, soumise à sa propre subjectivité. Mais ça n’empêche pas d’apprécier cet ep dans son ensemble, même s’il reste très court.

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    L'été, c'est vraiment une période compliquée pour moi. Peu de choses sortent, ou alors dans les genres qui se foutent complètement de la température qu'il fait dehors, riches d'un public fidèle (pour schématiser, le metal et ses différents sous-genres). Mais voilà, j'ai mes petites manies, et j'aime vraiment pouvoir découvrir…
    Tags: bien, a, vraiment, y, ne, entre, projet, se, plus, assez
  • 10000
    Les avis divergent sur les français de KAS:ST. On me les présente comme incontournables, ailleurs je lis qu'ils vont finir par percer. Moi, je ne les connaissais pas y'a cinq minutes. Mais bon, on s'en fout. Le duo pratique une techno assez pure ; très rythmique, frénétique, et assez sombre. Enfin,…
    Tags: ne, on, a, plus, n, assez, titre, cet, y, se
  • 10000
    Malgré la pochette et le feeling très nordique qui s'en dégage, « Reunion » est le premier album d'un musicien allemand. Au programme, une musique électronique puissant largement dans l'ambiant et le downtempo, tout en gardant des atours assez technoïdes. Il est rare qu'un premier disque parvienne à nous offrir des moments…
    Tags: se, musicien, plus, assez, forcément, facebook, instagram, https://open.spotify.com/album, ne, instrumentaux
  • 10000
    L'alliance de la nature et de la science, ce n'est pas nouveau. L'influence prégnante de la nature comme inspiration musicale non plus. Et dans la musique électronique... c'est loin d'être une révolution. Mais là où Dominik Eulberg se distingue, c'est dans son approche. Musicalement, on ne va pas se mentir,…
    Tags: se, plus, ne, on, bien, cet, sûr, assez, part, instagram
  • 10000
    Derrière ce nom mystérieux se cache un duo formé d'un américain et d'une franco-norvégienne. De quoi expliquer les quelques bribes de français qui parsèment ce sixième album du groupe (dont un « papier d'arménie » sur l'introductif « Fire and smoke »). Le reste ne s'explique pas, il se vit ; une electro pop très…
    Tags: ne, assez, se, plus, https://open.spotify.com/album, instagram, facebook, papier, français, quelques
2 comments to “MOKADO : Ghosts”
2 comments to “MOKADO : Ghosts”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *