MISSIO : Loner

Missio, c’est deux types fans d’electro qui se sont dit ; tiens, et si on mélangeait ce qu’on aime ? ». Ce qu’ils aiment, eux, c’est l’electro, la pop, le trap, et d’autres trucs hybrides de djeuns. Et leur pari, c’est de sonner moderne, (très) entraînant, mais pas trop facile, pour ne pas être taxés de variète. Forts d’un premier single un peu facile mais aux paroles malignes (« Middle finger »), ils sortent aujourd’hui un premier album dans la même mouvance. C’est étrange pour moi d’écouter un tel disque. Parce que je le sens roublard, parce qu’il contient une foule d’éléments bien trop étudiés pour être honnêtes. Pourtant, quelque chose ici m’intrigue. Ces tournures indie pop ? Moui. Cette sensation que oui, c’est très « conscient », mais que ça pourrait être plus accrocheur, plus efficace et vendeur encore. Oui, c’est ça. Missio n’est pas complètement calculateur. Il est probablement synique, apprécie de vivre à son époque, et entend bien allier ce qu’il aime aux recettes du succès, car il aime le succès, il aime les choses à la mode, et l’idée de la précéder le fait saliver. Alors y parvient-il ? L’avenir le dira. Mais je dois dire que ses efforts sont louables et pourraient bien être couronnés de succès.

Paroles de l’album

Site officiel

Missio : Middle fingers

Related Posts

  • 10000
    A l'inverse de certains petits camarades, je n'ai pas du tout vu arriver l'ouragan annoncé Karin Park. Du coup, ce premier album apparemment déjà très attendu n'en aura que plus d'impact sur votre serviteur. « Look what you've done », terrible titre electro-rock, installe une atmosphère sombrement pop, que « Shine » s'empresse d'alléger.…
  • 10000
    En 2012, je découvrais le hip hop élastique et original de Dark Time Sunshine et y succombai assez vite. Alors puisque aujourd'hui Zavala, moitié instrumentale du duo (ça se dit ça ?) souhaite s'émanciper au travers d'un premier album solo, il est inévitable que je sois au rendez-vous. En plus,…
  • 10000
    Poliça est une formation portée aux nues depuis quelques années par la presse musicale indie, et probablement à juste titre. C'est d'ailleurs pour ça que je me décide enfin à en découvrir un album. Alors bien sûr, je ne suis du coup pas armé pour juger de l'évolution du groupe.…
  • 10000
    Ital Tek est l'un des noms importants du dubstep. Je pense que c'est assez important de vous le dire, parce qu'à l'écoute de ce cinquième album, on ne saurait pas le dire. C'est peu de dire que « Hollowed » est éloigné des explosions de rythme et des ambiances adolescentes qu'on associe…
  • 10000
    Ah, la scène electro italienne ! Elle est tellement, euh, ben, elle est... En fait je sais pas ; parce qu'à part les excellents Bloody Beetroots et Eiffel 65 (c'te gloire nationale...), je n'y connais rien. Alors l'occasion de découvrir (peut-être) avec Aucan une formation vraiment intéressante, je ne peux pas lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *