MIASMAL : Tides of omniscience

miasmal_tidesof

Un groupe de Gothenburg qui pratique le death metal de gothenburg, c’est un truc qui ne se refuse pas ; la promesse d’un album totalement old school et rétro, vide de fantaisie mais bien foutu. C’est du moins comme ça qu’on le ressent dès que le premier titre retentit. Et la suite ne va pas me contredire. « Tides of omniscience » est un album à l’ancienne, et on pensera forcément à des vieux modernes comme Bloodbath à son écoute. Oui, Miasmal pourrait effectivement s’en approcher. Du gros riff, des tempos échevelés, des soli galopants dans tous les sens, un son typiquement suédois, bien grave, une voix qui tabasse, qui n’énerve pas et qui éructe des textes à peu près compréhensibles. C’est déjà un bon départ. Par-ci par-là, de petites interventions plus subtiles façon dark metal font leur apparition pour nuancer le propos. Ce qui est assez agréable, même si l’album est suffisamment concis pour ne pas saouler son auditoire. La horde est sans merci et ne fait pas dans la dentelle, les riffs sont tranchants et les titres efficaces, bref on a ici un album agréable dans le genre !

Site officiel

Miasmal : Deception

Related Posts

  • 10000
    Je dois vous avouer que ce disque des finlandais, j'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'une réédition. Pourtant, je connaissais le groupe de nom, mais je n'avais jamais posé une oreille sur leur musique. Et là, à l'écoute de ce quatrième album, je découvre un gros doom death qui me rappelle…
  • 10000
    L'Italie fait partie de ces pays dont on attend pas forcément des merveilles en rayon metal extrême, mais qui nous surprend une fois de temps en temps avec un groupe vraiment balèze. Et incontestablement, Fleshgod Apocalypse fait partie de ces surprises qui marquent. En 2013, il avait déjà impressionné avec…
  • 10000
    Cinquième album pour les parisiens, qui se sont fait connaître par leur mélange black – death pas très porté sur la tendresse mais bien équilibré. Quoi ? Du coup ça vous paraît anodin ? Et bien détrompez vous. Et vous qui pensez qu'en France on arrive pas à la cheville, euh, totalement…
  • 10000
    Depuis ma première rencontre avec les américains de Nile, en 2002 avec l'illustre « In their darkened shrines », je n'ai pas vraiment laissé de (deuxième) chance au groupe de me séduire. Pourquoi ? Parce qu'il m'a profondément déçu. Le concept du groupe centré sur l'égypte et son folklore m'avait séduit bien avant…
  • 10000
    J'aime bien Kataklysm. Ce n'est pas le meilleur groupe death au monde, ni le plus original, et certainement pas le plus médiatisé. Mais voilà, les québecois sont bons à ce qu'ils font. Soit du death metal classique et efficace, assez old school sans être trop marqué, et adoptant quelques tics…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *