MEGA DRIVE : 199XAD

Ce qui est bien avec la synth wave (ou pas, me direz-vous), c’est qu’on avance en territoire connu. Peu importe que le groupe soit un one-man band ou pas, qu’il vienne de Poughkeepsie ou de Dallas, Texas (comme Mega Drive), la teneur musicale du projet a toujours quelque chose de familier et reconnaissable. « 199XAD » est le deuxième album de cet acteur après… « 198XAD » (ok, c’est logique). Ceux qui avaient découvert Mega Drive en 2014 ne seront pas désarçonnés, tant la base reste une synth wave bien dark et entièrement instrumentale. Et puisque la filiation est apparemment objet d’une attention soutenue, on nous sert aussi une version revisitée de la pochette originelle. Même le label est le même (il a juste changé de nom). La coloration et l’ambiance cyberpunk sont toutefois un peu atténués ici, les mélodies plus sages parfois, le mix moins agressif. Mais ça n’empêche pas les douze titres de ce deuxième album de remplir leur office. De fait, les titres oscillent entre agression frontale et morceaux plus centrés sur l’ambiance menaçante. Pas de grande surprise côté compos, tout est géré à la machine, pas de chant, pas d’instruments traditionnels, pas de fioritures, un aspect très synthétique dont le souffle humain est exclu. Est-ce que « 199XAD » fait doublon avec son prédécesseur ? Il lui ressemble beaucoup en tout cas, les deux ont des qualités similaires et des morceaux qu’on retient. Alors pourquoi choisir ?

Twitter

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Le monde du dark synth est un monde impitoyable et surpeuplé dans lequel il est obligatoire de trouver un moyen de tirer son épingle du jeu. Hollywood Burns, donc. A son propos, on dit qu’il prend ses racines dans les années 50 et ses films de genre (ceux qui font…
    Tags: on, plus, d, dark, synth, bien, qu, c, l, ne
  • 10000
    Allez hop, on en avait pas encore parlé d’Electric Dragon dans ces pages. Electric Dragon, c’est le projet dark synth / synth wave de Ian Mullinger, un musicien anglais qui a aussi pour particularité (pas très étonnante au demeurant) de s’illustrer en tant que guitariste pour Vallenfyre (oui, le side-project…
    Tags: dark, plus, synth, l, a, d, projet, bien, ne, cet
  • 10000
    Prenez l’imagerie et quelques tics musicaux du black metal, les mélodies et l’énergie du dark synth, mixez le tout et vous obtenez ce disque, le plus original et personnel de notre ami ricain. L’intérêt de « Possessor » est bien là ; il possède une personnalité qu’on ne peut pas comparer avec nos…
    Tags: l, plus, ne, on, dark, bien, synth, toutefois, reste, entre
  • 10000
    Quand on atteint doucement mais sûrement le statut d’icône avec seulement un disque (bon, ok, constitué de trois sorties plus courtes, mais quand même), on a le droit de prendre son temps pour en sortir la suite. Et contre toute attente, c’est ce que Carpenter Brut a fait. Trois longues…
    Tags: d, on, c, l, ne, plus, qu, a, deuxième, titres
  • 10000
    James Kent alias Perturbator est un musicien français oeuvrant, tout comme Kavinsky, dans un registre synth pop très eighties. La ressemblance est vraiment troublante, même si l'imagerie utilisée ici est beaucoup plus dark que chez l'auteur de "Testarossa autodrive". Et pas que l'imagerie d'ailleurs ; les sonorités elles-mêmes versent du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *