MARTIN KOHLSTEDT : Flur

« Strom », le précédent album de l’allemand Martin Kohlstedt, m’avait apaisé. Sa mélancolie douce et son positionnement piano sans trop d’apparat mais avec des structures volontiers avant-gardistes m’avait conquis. Alors je n’ai pas fait la fine bouche en voyant arriver ce troisième album. Pour tout dire, je l’ai même gardé un peu pour moi, sans en écrire une ligne, avant de désirer vous le faire partager. Et je dois avouer même ne jamais avoir la curiosité (ou le professionnalisme, c’est vous qui voyez) d’aller écouter les albums de remixes qui suivent chacune de ses productions ; pas envie, pour une fois, de voir transformer des pièces déjà très réussies. Pour « Flur », le compositeur s’est encore une fois attaché à sa principale source d’inspiration, la nature. « Flur » désigne d’ailleurs, en allemand, un couloir forestier, chemin créé par l’homme pour préserver le processus écologique et le mouvement des animaux. Tout en délicatesse et en simplicité, le disque, composé et réalisé durant le confinement, ne s’encombre donc pas (mais c’est plus du à la personnalité de son auteur qu’aux circonstances) d’effets et arrangements grandioses. Il se concentre sur son instrument et les sensations qu’il procure, tant à Martin Kohlstedt lui-même qu’à ses auditeurs. Un minimalisme qui ne gâche aucunement la profondeur de l’oeuvre et la sensibilité des titres, et que le pianiste voit autant comme un retour aux sources qu’un nouveau départ. Bien que moins novateur et ingénieux, « Flur » parvient donc à gagner le coeur par sa sensibilité et son goût du détail. Beau.

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    Le monde est fou. Tout va trop vite, trop fort, les lumières et sons vous sautent aux yeux, à la gorge, vous agressent en permanence. Dans ce tumulte, il est bon parfois de s’arrêter et réfléchir. D’admirer la beauté, de soupeser le silence les yeux fermés et les oreilles grandes…
    Tags: martin, d, s, déjà, bien, ne, strom, classique, l, qu
  • 10000
    Oui, je sais, j'en poste de plus en plus des disques de neo classique amenant le piano dans des contrées plus cinématographiques et dramatiques encore. Que voulez-vous, c'est à la mode, et apparemment ça marche. Et puis, ça marche auprès de votre serviteur, la preuve. Christophe Menassier est un nouveau…
    Tags: plus, se, album, lui-même, compositeur, disque, classique, neo, dynamique, post-format-image
  • 10000
    Bon, je pourrais jouer la surprise, mais ça ne serait pas crédible ; je le pratique depuis longtemps, le Michal Jacaszek, et il est évident que sa musique a toujours eu des accointances avec le cinéma. Riches en ambiances, souvent assez sombres d'ailleurs, les titres du polonais sont idéaux pour illustrer…
    Tags: plus, aux, ne, dire, facebook, instagram, m, n, https://open.spotify.com/album, neo
  • 10000
    Un nouveau Bersarin Quartett, c'est toujours un plaisir rare et précieux. Thomas Bücher, depuis la création de ce projet, navigue parmi divers genres, du trip hop au néo classique, du dark jazz à la musique expérimental, de l'ambiant au post rock. Comme d'habitude, Thomas a pris son temps pour concevoir…
    Tags: se, plus, facebook, https://open.spotify.com/album, disque, titres, ne, classique, nouveau, mélancolie
  • 10000
    Aïe, je crois que je suis repéré. Depuis quelques temps, on m’envoie plein de suggestions de disques neo classiques. Vous savez, de ceux qui naviguent dans des eaux calmes sous un ciel tourmenté et qui aime à s’exprimer à travers une troublante mélancolie et un minimalisme très étudié. Aujourd’hui, c’est…
    Tags: disque, jeune, album, titres, n, qu, piano, se, bien, d

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.