MARILYN MANSON : We are chaos

Je sais pas pour vous, mais moi, ça fait un moment que je ne cherche plus chez le révérend Manson le frisson de l’interdit et l’inventivité débridée en termes de provocation. Pour tout dire, ça ne m’a jamais vraiment intéressé. C’est comme la course à celui qui pond les textes les plus dégueulasses rayon gore grind ou celui qui enchaîne le plus de références maléfiques rayon black ; c’est du décorum, du folklore, et ça n’a pour seul intérêt que celui de nous mettre dans une certaine ambiance. Moi, ce qui m’intéresse, c’est la musique. Du coup, quand Manson braille dans un micro en produisant des kilomètres de metal indus sans but autre que de faire le buzz, je m’en fous. Mais quand il décide de céder à ses envies et produit des titres mélodiques par lesquels son âme torturée s’exprime, je suis client. Paraît que sur « We are chaos », on retrouve un peu de toutes les périodes. Et pas les pires. « Red black and blue » est un titre assez classique rappelant la période « Antichrist superstar ». autant qu’un bon Wasp des familles. « We are chaos », le premier single, est une ballade plutôt classique, et assez soporifique ; drôle de choix. « Don’t chase the dead » y met un peu plus d’énergie : ok, ça passe. En revanche, dans « Paint you with my love » , je ne vois rien à sauver ; c’est une autre ballade, au parfum seventies assumé, sans intérêt. « Half-way and one step forward » enchaîne, et on comprend que finalement, ce disque sera calme. Le titre est une énième ballade, très répétitive, sauvée par la voix caractéristique de Manson qui lui confère une aura sulfureuse. « Infinite darkness » vient nous réveiller. Du moins, c’est ce que nous laisse entendre l’intro… qui laisse vite la place à une ambiance rampante pour un couplet attendu mais efficace, et un bon refrain revanchard dans le plus pur style. Ouf, nous voilà repartis. « Perfume » est un mid-tempo rappelant « Heart-shaped glasses » ; un autre bon titre donc. « Keep my head together » et « Solve coagula » suivent le même chemin. Enfin, « Broken needle » renoue avec la ballade tragique, avec plus de succès cette fois. Bilan ? Manson a bâti un disque assez maussade, très inégal mais pas dénué d’intérêt. Toutefois, il se situe plus dans la lignée d’un « The pale emperor » que d’un « Antichrist superstar ». C’est l’amertume plus que la rébellion qui mène le jeu, et ça lui va assez bien.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    « The pale emperor », le rejeton précédent de l’épouvantail américain, m’avait impressionné par son positionnement plus rock qui ne reniait jamais la noirceur et la personnalité développée par Brian Warner au cours de ses 28 années de carrière. A l’heure de découvrir si ce disque que je considérais comme charnière est…
    Tags: ne, manson, l, marilyn, plus, disque, moi, d, we, metal
  • 10000
    En un peu plus d'une vingtaine d'années, le révérend Marilyn Manson est passé de vilain épouvantail de l’Amérique bien-pensante à une simple constante de l'équation, revenant périodiquement foutre un peu le boxon, histoire de montrer qu'il est encore capable de faire peur, qu'il reste le taulier. Un peu comme Alice…
    Tags: metal, rock, industriel, manson, marilyn
  • 10000
    Le problème quand on se crée un personnage, c'est qu'on ne peut plus en sortir. Alors bien sûr on essaie de muter, d'évoluer en quelque chose d'aussi noir mais différent, mais bien souvent on se plante et on essaie de revenir au bercail la queue basse. En vain, puisqu'on s'est…
    Tags: ne, marilyn, manson, c'est, on, plus
  • 10000
    Où en est Marilyn Manson aujourd'hui ? Il semble avoir abandonné l'idée de faire trembler l'Amérique, n'hésite plus à baisser sa garde et montrer ses faiblesses, et a récemment fait demi-tour pour repêcher son acolyte d'antan Twiggy Ramirez afin d'écrire conjointement ce nouvel et huitième album. Et puis, ne l'oublions…
    Tags: marilyn, manson, plus, the, rock
  • 10000
    Ou quand le grand méchant loup avoue un amour immodéré pour le petit chaperon rouge...En quelques années, le révérend Manson est devenu l'ennemi public numéro 1 aux États-Unis. Décadent, irrévérencieux, polémique, provocateur, immoral, tout lui a été reproché, et il s'est contenté de sourire, jubilant. Survient un nouvel échec amoureux,…
    Tags: manson, marilyn, ne, rock, plus, lui, amour, c'est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *