MARDUK : Frontschwein

marduk_frontschwein

Le black metal, c’est quoi ? Du rythme, de l’énergie, un son, de la haine, et puis ? Des riffs, pardi ! Et si les quatre premiers éléments peuvent sans conteste être attribués à Marduk, j’ai toujours eu un peu de mal avec le dernier. Certes, j’ai toujours trouvé dans leurs albums des riffs énormes, imparables, exemplaires, mais rarement tout au long d’un titre. Bien souvent j’aime le riff du refrain et pas celui du couplet, ou inversement. Et au final, ça me bloque complètement, et ça grève le potentiel certain du groupe à mes yeux. Pas de bol, ce quatorzième album des suédois ne changera pas la donne. On y retrouve ce mélange entre titres intenses et autres plus rampants, ces textes faisant souvent référence à l’histoire guerrière, ce chant écorché, ces rythmiques implacables et surtout ce son typique et si délicieux. Des petites surprises nous attendent même avec « 503 » et son chant clair scandé, ou un « Thousand fold-death », petite bombe au chant supersonique. Mais pour moi, ça reste insuffisant pour porter ce « Frontschwein » aux nues. Dommage, car encore une fois, le potentiel est là, mais des mélodies plus convenues le flinguent un peu.

Paroles de l’album

Site officiel

Marduk : Frontschwein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *