MAMMAL HANDS : Captured spirits

Le post jazz de Mammal Hands m’avait déjà impressionné en 2018 avec son précédent album « Shadow work ». Cet authentique trio jazz avait, comme beaucoup avant, après, en même temps, décidé de s’écarter des dogmes de la maison-mère pour explorer des voies plus portées sur les ambiances feutrées et les structures répétitives héritées de l’electro. Ce nouvel album surfe clairement sur la même vague. Ce qui change ? « Captured spirits » est moins exubérant, moins luxuriant, le plus clair du temps. Moins tumultueux, plus tranquille, il se fait également plus jazzy ; c’est assez en rapport avec son titre. Cependant, je dois bien reconnaître que j’ai été assez désappointé par ce nouvel effort. Bien composé, bien interprété, oui, c’est sûr. Mais pour moi, il est trop sage, trop timoré, tout en exploitant tous les éléments déjà connus. Il m’a fallu plusieurs écoutes pour regarder les choses en face ; je n’y trouve pas mon compte. Bien sûr, tout n’est pas du même tonneau, et on peut également prendre du plaisir à écouter ce disque si on a aimé le précédent et les artistes qui commencent à affluer dans cet univers musical. Bref, « Captured spirits » est une réussite en demi-teinte. Ce qui ne m’empêchera pas d’y retourner.

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Mammal Hands est un trio anglais formé en 2012 à Norwich par le saxophoniste Jordan Smart, le pianiste Nick Smart et le percussionniste Jesse Barrett. Mammal Hands fait partie de cette nouvelle génération de groupes jazz, élevés dans une certaine tradition, un respect pour le genre qui a été peu…
    Tags: mammal, hands, jazz, shadow, work, plus, a, disque, ne, temps
  • 10000
    Je ne sais pas vous, mais moi, un groupe qui propose un mix entre trip-hop et jazz atmosphérique avec en son sein deux batteurs (et donc deux batteries), ça me donne des chaleurs. Et une furieuse envie d'essayer la chose. Je lance donc la lecture, et là... Wow. Mais wow…
    Tags: plus, on, album, déjà, moi, ne, jazz, temps, c'est
  • 10000
    Exit Portico tout court, rebonjour Portico Quartet ; chouette ! Le groupe renoue donc avec le trip hop jazzy d’antan pour mon plus grand plaisir, moi qui n’avais pas été très convaincu par sa métamorphose récente. Encore plus aventureux et moderne, le groupe rappelle ici largement un Hidden Orchestra, pourquoi pas un…
    Tags: on, plus, se, jazzy, a, bref, jazz
  • 10000
    Simon Greene navigue depuis des années sur la mer calme du trip hop / electro. Sauf que le britannique n'aime pas faire du sur place. Il a donc, au cours de ses 16 années d'expérience et cinq albums précédents, intégré de nombreux autres éléments à sa musique. Certes, ceux-ci étaient…
    Tags: plus, se, beaucoup, album, sûr, temps, univers, assez, éléments, a
  • 10000
    En lançant l'écoute de ce nouveau projet très spécial de la formation écossaise, je me rends compte que depuis 2012 et « Archipelago », je n'ai pas pris de nouvelles de Hidden Orchestra, et ce même si j'avais été impressionné par sa musique. Pensez donc, vous pour qui c'est une découverte : du…
    Tags: a, plus, c'est, ne, on, se, cet, d'y, compte, facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *