MACHINE HEAD : The Blackening

machine head blackening

Je l’avoue, j’ai très tôt décroché avec Machine Head. Bien sûr, j’ai adoré « Burn My Eyes », et dodeliné du chef sur quelques autres titres de ses successeurs, mais rien de transcendant ne m’est parvenu depuis l’époque bénie de ce premier album. Ce « Blackening » présenté par le groupe lui-même comme un « Master Of Puppets » nouvelle génération (excusez du peu !), saura-t-il faire évoluer mon point de vue ?

D’entrée de jeu, c’est par le côté effectivement beaucoup plus thrash mélodique que je suis frappé, par ce « classicisme » auquel je n’étais jusque-là pas habitué. Et puis au niveau du son, il y a ce « retour aux sources », ce côté peut-être plus puissant mais surtout plus clair et incisif. Et cet art des dissonances, cette voix si particulière, ces passages fort bien placés en chant clair…Merde, j’ai bien l’impression que 2007 va être un très bon cru !

Les titres passent, le riffing est toujours aussi bon, les mélodies évidentes, la rythmique parfaitement en place…Je suis conquis. Les titres n’ont plus d’importance, le temps n’a plus de prise sur moi, et l’émotion renaît. Celle-là même, puissante et implacable, qui m’avait assailli à l’écoute de « Davidian » et ses camarades…« The Blackening », s’il ne dépasse pas ce premier album mythique, le talonne de près, et les amateurs de thrash en général seront immédiatement conquis par cet album-événement.

Paroles de l’album

Site officiel

Machine Head : Now I lay down

Machine Head : Halo

Machine Head : Aesthetics of hate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *