LONELY THE BRAVE : The day’s war

lonelythebrave_thedayswar

Lonely The Brave est une nouvelle sensation anglaise. J’ai peur, parce que la perfide Albion a le don de s’emballer pour pas grand-chose. Oui, mais Lonely The Brave a fait la première partie de Deftones. Ouais, super, je ne suis pas plus avancé ni rassuré ; les américains ont parfois eu des choix discutables … Et puis d’ailleurs, qui dit qu’ils sont à l’origine de ce choix ? Enfin, bref, je traîne des pieds. Et dès le premier « vrai » titre de ce premier album (l’album comporte une intro et une outro, qui comme d’hab ne servent à rien), le constat est sans appel : je ne trouve rien ici de bien transcendant. Entre emo rock et big rock à l’américaine façon Nickelback, les 12 titres de « The day’s war » semblent jouer des coudes pour le grand prix de la rock song la plus téléphonée. Oh, oui, ça reste assez efficace, mais bon, on est en droit d’en attendre un peu plus de la part d’une nouvelle coqueluche me semble-t-il. Ce manque cruel de créativité, je pourrais le pardonner s’il n’y avait pas cette voix. Pataude, sans âme, proprette, manquant tragiquement d’énergie, elle me rebute complètement et termine de me convaincre d’expédier ce disque aux oubliettes. Je suis infoutu de vous citer le meilleur titre de cet album ; le combo sait jouer, mais semble le faire de façon tellement mécanique que tout, absolument tout me laisse froid.

Paroles de l’album

Site officiel

Lonely The Brave : Backroads

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *