LIFELOVER : Sjukdom

lifelover sjukdom

Lifelover fait partie de ces groupes qui, partis d’un black metal pur, y ont incorporé des éléments plus purement rock pour traduire le chaos intérieur qui anime ses auteurs. Lesquels sont à la fois épris de violence et déchiré de désespoir. Tout ceci concourt à proposer une musique à la fois brute et réfléchie, alternant entre passages qui tabassent, tranches très metal gothique et instants rock. La voix de Kim Carlsson alterne donc entre hurlements déchirants, borborygmes malsains et narrations sombres. Un style qui devrait me séduire à priori, mais ne m’arrache que quelques bâillements, car mieux maîtrisé ailleurs, et mieux produit aussi (les enchaînements sont parfois très douteux, et le mix un peu trop « rough » à mon goût). Certes, il y a de l’idée, un certain savoir-faire, mais j’ai la curieuse impression que le groupe, de par ses automatismes, se saborde lui-même. Et au final, ce qu’on retiendra ici, c’est l’impression d’écouter une compil underground de formations qu’on appréciera une fois arrivées à maturité. Un comble pour un groupe qui a déjà 6 ans au compteur. Dommage.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 73
    Le metal français a acquis depuis longtemps ses lettres de noblesse, et une poignée de groupes comme Gojira ou Dagoba prend à coeur de préserver ce prestige dans le cœur et les oreilles de tous les fans de metal à travers le monde. Et « The Way Of All Flesh » est…
    Tags: de, à, une, metal, un
  • 72
    Qui a déjà jeté une oreille du côté de Necromantia, Rotting Christ, Order Of The Ebon Hand et autres Septic Flesh le sait, les grecs sont capables de faire preuve d'une violence exemplaire, et parviennent de plus à y insuffler une rigueur et un génie musical, pour rendre le tout…
    Tags: de, une, un, à
  • 71
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 71
    Après un déjà très réussi "Mosaïc", sombre et épique, j'étais loin de m'attendre à un retour plus rock de Monsieur Edwards avec son projet solo. Car, si le cowboy est capable du meilleur, sa carrière avec Woven Hand est tout de même assez inégale. Bonne, très bonne surprise donc que…
    Tags: de, un, à, une, très

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *