LEWIS WATSON : Midnight

Lewis Watson a commencé à gratter sa guitare à l’âge de seize ans, en autodidacte. Il se fait remarquer via des vidéos où il reprend assez justement quelques titres qu’il apprécie, et à la sortie de son premier album, se fait embarquer pour les premières parties de Birdy. Le voici qui revient avec un deuxième album qui sonne très pop-folk variété, rappelant un Ed Sheeran, et pourquoi pas quelques autres présentés ici (Joshua Radin, Max Jury…). Au programme, onze chansons simples et inspirées qui s’écoulent comme un long fleuve tranquille, laissant l’auditeur apaisé et souriant. Si c’est là votre conception de la musique, si c’est là l’effet que vous souhaitez obtenir, alors vous serez forcément conquis par ce disque. Sinon, vous y passerez juste un bon moment, et ça se prend aussi.

Paroles de l’album

Site officiel

Lewis Watson : Little light

Related Posts

  • 10000
    Le cerveau est un organe comme les autres. Il a besoin, pour bien fonctionner, d'être stimulé, soigné, utilisé régulièrement. Et parfois, lorsqu'il est poussé dans se retranchements, il mérite aussi un peu de repos, de concentration sur des choses plus faciles. Max Jury n'est à priori pas le genre d'artiste…
  • 10000
    C'est bête une rencontre, pas vrai ? J'ai fait connaissance en 2015 avec Joshua Radin parce que, euh, en fait... Parce que son nom me faisait marrer. Oui, c'est pas glorieux. Mais j'ai changé. Oh non, son nom me fait toujours marrer, je ne suis pas devenu plus intelligent non plus,…
  • 10000
    Dans la grandissante famille des chanteurs beaux gosses pratiquant la pop folk pleine de feeling et néanmoins très radio-friendly, Joshua Radin se pose en tant que vieux de la vieille, lui qui a déjà cinq albums à son actif. Pour ceux qui suivent, « Onward and sideways » est donc le sixième…
  • 10000
    Le nom de Ben Caplan tourne depuis quelques semaines dans les milieux folk. On en parle comme d'une merveille bien cachée, d'un gentil allumé à la musique Van Dammienne. Il était donc de mon devoir de vérifier que ce nouveau barbu était aussi fantasque que narré. Alors, quid est de…
  • 10000
    Allez, après Girls In Hawaii et Brown Bird, on continue sur notre lancée « un drame, un disque » avec The Weepies, groupe du couple Steve Tannen - Deb Talan, qui accouche de "Sirens" suite au cancer du sein de cette dernière, dont elle s'est heureusement sortie à peu près indemne, en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *