LEPROUS : Bilateral

leprous bilateral

Ceux qui me pratiquent depuis un moment savent mon goût mon le bizarre et le hors-norme. Alors quand j’ai entendu parler de Leprous, groupe de rock / metal progressif avant-gardiste, que Ihsahn a pris sous son aile sombre, et dont, d’ailleurs, certains membres font partie du backing band, il a fallu que je me procure cet album, le deuxième de la formation norvégienne. J’avoue que je m’attendais à quelques chose dans la veine d’un post black metal à la scandinave. Que nenni. Jeune groupe, Leprous a déjà trouvé sa voie. Plus rock que metal, même si quelques éléments subsistent, et que la participation vocale d’Ihsahn fait son petit effet (oui, je sais, c’est mon côté midinette), très progressif dans la forme, original dans ses structures, « Bilateral » se pose comme un excellent album. De titre en titre, il couvre tout un panel d’émotions, dévoile une musicalité extraordinaire, et une intelligence de composition rare. Electro, rock, metal, jazz, progressif, Leprous ne s’interdit rien. Le chanteur Einar Solberg a un registre suffisamment étendu (et un sens du théâtral) pour couvrir au mieux toutes les ambiances. Non, décidément, il n’y a rien qu’on puisse regretter dans cet album ; tout est bon dans le lépreux. Du grand art.

Paroles de l’album

Site officiel

Leprous : Restless

Related Posts

  • 81
    On savait déjà Ihsahn très productif. On connaissait également sa curiosité musicale, sa soif de découvrir et d'expérimenter. Aujourd'hui donc, une petite année après Eremita, il revient avec "Das Seelenbrechen", où il pousse le côté prog un peu plus loin. Si on reconnaît le genre des albums précédents sur "Hiber",…
    Tags: de, un, à, ihsahn, plus, metal, progressif, rock, post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *