K’S CHOICE : Cocoon crash

kschoice_cocoon crash

L’inconvénient quand on commence à écrire des chroniques de disques, c’est qu’il y a toujours un « avant ». Un passé qui peut être lourd car glorieux et à l’aune duquel on jugera toutes les autres œuvres du groupe / de l’artiste, ou au contraire une montée en puissance qui peut permettre de mieux apprécier le présent. Prenez K’s Choice, par exemple. Sur Adopte Un Disque, on ne trovera la trace que du décevant album de 2010 « Echo mountain », et du moyen album solo de sa chanteuse Sarah Bettens « Shine ». Pas de quoi vous donner envie de voir le groupe belge comme un fleuron de la pop indé du plat pays. Il était donc temps de rétablir la justice, ou du moins d’équilibrer un peu la balance. « Cocoon crash », sorti en 1998, n’est pas forcément le disque le plus récompensé de la fratrie Bettens, mais fait suite au succès planétaire « Not an addict ». Et s’il s’avère plus diversifié que « Paradise in me », il n’est certainement pas moins intéressant. On y trouve des tubes immédiats (« Believe » « Everything for free », « Too many happy faces », « Hide »), des titres à la sensibilité touchante (« Now is mine », « Winners ») et pas mal d’entre-deux poppy assez agréables. Vrai bon disque qu’on peut se passer dans pas mal de circonstances sans rien y trouver à redire, « Cocoon crash » est une pépite du passé qu’il serait dommage de bouder à cause de son âge avancé. Allez fume, c’est du belge !

Paroles de l’album

Site officiel

K’s Choice : Everything for free

K’s Choice : Believe

Related Posts

  • 10000
    Dans la musique comme dans la vie, il y a les amis et les potes. The Courteeners se situent pour moi dans la deuxième catégorie, celle qu'on croise de loin en loin en se disant "ah, ouais, sympa" et qu'on oublie quelques jours plus tard. Ainsi, en 2008, "St Jude",…
  • 10000
    Certains groupes n'ambitionnent rien de plus que de faire de la bonne musique, juste celle qui leur plaît. We Are Scientists est incontestablement de ceux-là. Prenez un titre comme "Dumb luck" par exemple. Excellent, accrocheur, mais sacrément classique. Comme son nom ne l'indique pas, We Are Scientists pratique un pop…
  • 10000
    « Holy fire », le disque précédent de Foals, quittait les terres de l'indie pop pour faire un passage remarqué dans le rock. Un changement de cap qui en a désarçonné certains. Mais c'est oublié que les oxfordiens sont coutumiers du fait ; le fossé entre « Antidotes » et « Total life forever » était, lui…
  • 10000
    Huitième album pour les américains, et premier depuis 2009 et « There is no enemy ». Pourquoi tant d'attente de la part d'un groupe qui ne nous y avait pas habitué me direz-vous ? La réponse est assez basique : la section rythmique s'est fait la malle, il a donc fallu la remplacer, et…
  • 10000
    Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un groupe français, et toulousain de surcroît. Comme ça, on ne pourra pas m'accuser de faire de la préférence (inter)nationale ou d'être snob avec « ceux du sud », moi qui me situe géographiquement (presque) tout en haut de la France, là d'où…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *