KRUDER & DORFMEISTER : 1995

Je ne sais plus si je l’ai déjà utilisée celle-ci. Elle est pourtant ultra-classique pour les chroniqueurs de tout poil ; « je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… ». Kruder & Dorfmeister ne sont pas des cousins de Black & Dekker. Ils sont, n’en déplaise aux plus jeunes, des superstars dans leur genre ; le trip hop. En 1996, le duo viennois a lâché un « K&D Sessions » d’anthologie, puis a participé à la série de compilations electro dj kicks, et a probablement sorti la meilleure de la série. Mais avant ça, ils avaient aussi bossé sur un album… qui n’a jamais vu le jour. Ce disque, le voici enfin parvenu, et il porte donc les stygmates chronologiques de son époque : 1995. Alors forcément, le style – légèrement remis à jour – du combo reste assez marqué musicalement par le formol qu’il vient de quitter. Le groove jazzy et / ou funky, les mélodies serpentines, les basses fretless, le sampling précis, les voix aériennes, tout y est, les bons numéros dans l’ordre, bingo, bongo, Jannie Longo. Et ça marche aussi bien qu’avant. Cependant, je dois bien l’avouer ; à la question « est-ce que ce style va parler et se faire apprécier de la nouvelle génération ? », je ne saurai répondre. Mais si vous souhaitez savoir si ça vaut la peine de tenter votre chance, je répondrai par l’affirmative. Si vous connaissez déjà le travail du duo, foncez, vous ne serez pas déçu. Si ça n’est pas le cas, foncez aussi, au pire vous n’accrochez pas, au mieux ce sera la révélation qui vous ouvrira les portes d’un monde nouveau !

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Berlin a toujours été une ville « porteuse » pour la musique électronique. Mais à l’écoute de ce premier album de ce duo mixte, on l’aurait plutôt situé près de la tamise que du palais du Reichstag. En effet, « One step » développe un trip-hop brumeux, soyeux et mélancolique. La voix douce et…
    Tags: bien, disque, a, hop, electro, trip
  • 10000
    Le post rock est un genre majoritairement instrumental. Et l'adjonction de chant au sein de titres du genre aboutit souvent à des choses un peu maladroites. Blueneck, formation anglaise, s'en fout pas mal et persiste dans cette voie depuis quelques années. Et ce sixième album prouve, s'il en était encore…
    Tags: plus, album, pop, genre, aux, bien, n'a, reste, disque, déjà
  • 10000
    Ceux qui ont croisé un jour la route de Cinematic Orchestra savent que cette formation trip hop riche en influences jazz est dotée d'instrumentistes de talent. Parmi eux, on trouve le guitariste Stuart McCallum, qui sort ici son quatrième album. De mon côté, j'avais déjà été positivement impressionné par le…
    Tags: déjà, bien, album, plus, aux, jazzy, d'un, jour, hop, trip
  • 10000
    Cinquième album pour Red Snapper ? Que nenni ! Il ne s'agit que d'une friandise pour faire patienter les fans, en attendant un éventuel nouveau brûlot. Nous avons donc là une collection de titres rares, remixés, live ou inédits. on retrouve avec bonheur ce trip hop jazzy, groovy, à la…
    Tags: ne, style, plus, disque, a, qu'il, nouveau, faire, album, aux
  • 10000
    D'abord, il y a eu le père, Simon, fondateur et maître à penser du Penguin Cafe Orchestra, un collectif à géométrie variable, guidé par une liberté totale de s'exprimer musicalement, curieux de tout. Le fils, Arthur, a voulu rendre hommage à ce père certainement inspirant en appelant sa propre créature…
    Tags: forcément, a, ne, disque, assez, musicalement, aux, apprécier, reste, https://open.spotify.com/album

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.