KLAXONS : Love frequency

klaxons_love_frequency

Je ne sais pas vraiment si j’ai envie d’écouter ce disque. Le premier Klaxons avait été pour moi une révélation, le suivant une consécration. Mais ces qualificatifs me rappelant salement une série de romans érigeant l’édulcoration en art, presque en dogme, je crains que la magie en équilibre précaire sur les oeuvres précédentes du groupe se transforme en auto-plagiat au rabais. C’est une loi immuable : l’être ou la chose trop aimée finit fatalement par décevoir. Et bien, c’est le cas aujourd’hui pour les Klaxons. Méconnaissables sur ce « Love frequency », ils ont abandonné le côté outrageusement heavy de « Surfing the void » au profit de sonorités très, trop eighties. Certes, les voix se conjuguent à nouveau, et on sent poindre derrière l’amalgame de synthés vintage, d’emphase new wave et de paroles à la con le talent des anglais pour la mélodie qui fait mouche. Certains titres parviennent, à l’instar de l’introductif « New reality » ou des pas mauvais « Out of the dark » et « Love frequency », à faire oublier quelques instants la fadeur de l’ensemble, mais c’est bien ce goût amer que l’on garde en bouche : celle d’un groupe qui semble renier son passé pour s’aventurer, par passion, roublardise ou faiblesse (leur label avait déjà fait pression sur eux pour le 2e album), dans un monde qu’ils maîtrisent mal et pas fait pour eux. 

Site officiel

Paroles de l’album

Klaxons : Show me a miracle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *