KIRA SKOV : Spirit tree

Aujourd’hui, nous allons parler de ce premier album de duos de la danoise Kira Skov après une carrière déjà bien remplie et pleine de rencontres enrichissantes. Comment ? Ce nom ne dit rien à personne ? Même pas à moi ? Et pourtant la dame a déjà bossé avec Tricky, Trentemoller, Bonnie Prince Billy, le producteur de Franz Ferdinand, John Parish, a joué un peu partout dans le monde, et sorti onze albums. Ah oui, beau CV. Ici, donc, cette touche-à-tout a décidé de partager chaque chanson avec une autre voix. On va y croiser Bonnie Prince Billy, Mark Lanegan, Lionel Liminana, Bill Calahan, John Parish, Marie Fisker, Lenny Kaye, et quelques noms un peu plus inconnus chez nous (Mette Lindberg, Stine Green, Steen Jorgensen, Stina Gron, Jenny Wilson). Le résultat, on s’en doute au vu de la liste des invités, va plutôt chercher du côté mineur niveau mélodie, et ne vous fera pas sauter de joie. Oui, mais c’est magnifique. Quelque part entre pop, jazz et folk, mais avec des pointes neo classiques, aussi difficile à classer qu’à arrêter, « Spirit tree » a quelque chose des duos de Nick Cave, de l’album solo de Beth Gibbons. Vous voyez le topo ? On y traverse des paysages solitaires peuplés de regrets et de fantômes, enroulés dans du coton, en regardant le soleil se coucher sur des horizons plus cléments. Bien sûr, certains titres s’avèrent plus léger ; ce sont d’ailleurs, vous vous en doutez un peu si vous suivez ce blog, ceux que j’apprécie le moins. Cependant, cet album est une somme d’expériences et d’ambiances qui porte bien son nom, et respecte le souhait de son auteur, qui voulait en faire un arbre dont chaque branche représente l’une de ses influences musicales. La classe.

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    That Handsome Devil fait partie de ces formations assez inclassables qui traversent la galaxie de façon plus ou moins fugace, laissant dans leur sillage une traînée inspirante pour une pelletée de futures petites formations extraterrestres. Chouette non ? Mais ça ne serait qu’anecdotique si la musique de la formation bostonienne n’était…
    Tags: album, plus, se, bien, cependant, cet, certains, titres, https://open.spotify.com/album, instagram
  • 10000
    Lorsque « Sex & mayhem », premier titre de ce deuxième et excellent album des australiens, débute, on a aucun mal à croire que les jeunes gens sont influencés par Nick Cave et les Tindersticks. La voix grave de Conrad Standish nous guide au travers d’une pop song aux accents tragiques et…
    Tags: a, on, y, se, rock, ne, bien, pop, titres, l'album
  • 10000
    Ce troisième album de The Slow Show débute de façon très intimiste, par une mélopée de piano mélancolique... qui peu à peu se transforme en quelque chose de plus grandiose. Puis, avec « Eye to eye », on retrouve la voix si particulière de Rob Goodwin, entre un Nick Cave et un…
    Tags: ne, c'est, on, côté, pop, plus, se, fort, moi, l'album
  • 10000
    « A quelque chose, malheur est bon » disait-on jadis. Et bien, ce dicton ne pourrait tomber plus juste. Car ce troisième album du nîmois Harold Martinez n’aurait certainement pas été le même si son ami et ingé son n’avait été emporté par la grande faucheuse. Le temps de digérer la chose,…
    Tags: ne, on, a, rock, folk
  • 10000
    Vous ne connaissez pas Morgue Poetry ? Moi non plus. Eh bien c’est le projet solo de l’un des membres de Wisborg. Ah, vous ne connaissez pas non plus Wisborg ? Moi non plus. Mais c’est pas grave. Pas besoin de connaître quoi que ce soit de l’univers habituel du bonhomme pour…
    Tags: plus, ne, solo, faire, titres, se, ah, folk, bien, moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.