KID KAPICHI : This time next year

Premier album pour ce groupe du Sussex étiqueté post punk, plus par facilité que par analyse. Bien sûr, on en retrouve la trace à plusieurs reprises, ça fait partie de l’ADN du groupe, mais il n’y a pas que ça ; du bon gros indie rock, des riffs qui sonnent desert rock, une énergie punk. Bien sûr, ça reste assez classique, mais du coup, ça va quand même aller chercher un peu plus loin que du post punk, et ceux qui s’en viendraient par l’odeur alléchés s’en trouveraient fort dépourvus une fois la musique venue. Bon, venons-en au fait : quand « First world goblins » nous accueille, on capte bien la filiation Royal Blood / Queens Of The Stone Age / Arctic Monkeys / Art Brut. Ça tabasse, c’est frontal, frondeur, graisseux et efficace. « Working man’s town » lui emboîte le pas. Parvenus à « Sardines », le groupe injecte un peu plus de pop dans sa mixture. L’ensemble vogue entre titres rentre-dedans et autres plus chaloupés où, effectivement, le rythme se fait plus post punk. En tout cas, ce premier opus est bourré de titres sympathiques. Ok, on pourrait leur reprocher de fonctionner à peu près sur le même schéma, mais c’est tellement bien fichu que je me fais à chaque fois avoir par un « Dotted line », un « What would your mother say » ou un « Glitterati ». L’album se termine fort à propos par la seule ballade, « Hope’s a neverending funeral ». Bref, ce premier 12 titres s’avère plus que bienvenu dans notre quotidien qui ronronne un peu trop !

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Rafler la mise pour son premier album, ça n’est pas forcément un bon plan sur la longueur. Royal Blood a sorti un premier opus qui a rendu complètement dingue la sphère rock (y compris Jimmy Page), et a du avoir une pression monstrueuse pour bâtir les titres de cette suite…
    Tags: l, blood, royal, a, on, c, plus, bien, y, opus
  • 10000
    Pas besoin d'être nombreux pour foutre un barouf monstre : c'est ce que semble nous dire le duo anglais Royal Blood (au nom forcément plus chargé de sens que si le combo avait été polonais). Rock fiévreux aux grosses influences stoner, les dix titres de cet expéditif premier album éponyme…
  • 10000
    Nouvelle coqueluche d'une certaine presse rock, les Arctic Monkeys nous viennent d'outre-manche, et pratiquent comme beaucoup de leurs contemporains un rock qu'on pourrait qualifier de post-punk dansant. Ouais, on nous la fait souvent celle-là, vous allez me dire. Et effectivement, à l'écoute de ce premier album, quelques noms nous viennent…
    Tags: arctic, rock, monkeys, a, album, bien, indépendant, indie
  • 10000
    Black Pistol Fire fait partie de ces formations américaines (même si le combo est né au Canada) qui essaie de réconcilier des racines blues et rock avec des élans punk et indie rock plus modernes. Et le fait assez bien. La preuve ? Sa longévité. Actif depuis 10 ans, « Look alive »…
    Tags: rock, a, entre, n, titres, on, y, the, hope, autres
  • 10000
    Quatre jeunes gens très énervés débarquent de leur Pays de Galles natal pour nous violenter les oreilles avec un rock alternatif toutes guitares dehors, et l’attitude punk dégainée. On ressent dès les premiers (très bons) titres de ce « Beauty of youth » la marque d’une génération de groupes qui ont digéré…
    Tags: l, rock, c, on, se, of, groupe, bien, a

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.