KHONSU : The xun protectorate

khonsu_thexun

Le black industriel, ça n’est pas nouveau. Le neo black metal non plus. Allier les deux, c’est le crédo de Khonsu. Le groupe a enveloppé son concept d’une histoire de science-fiction assez classique (mais qu’est-ce qui n’a pas déjà été écrit ?) mais efficace. Bien entendu, si je vous révèle l’existence de cet album aujourd’hui, c’est que l’intérêt qu’il suscite ne se résume pas à son seul concept. Tout débute par une longue intro qui installe une atmosphère à la fois sombre et futuriste. « A jhator ascension » enchaîne avec une énergie et une odeur de souffre comparable à un bon Dimmu Borgir. « The observatory » bascule dans une modernité metal indus plus prononcée. Une voix claire fait une apparition somme toute fugace. « The xun protectorate » est un disque intense aux riffs acérés, rehaussés de claviers orientés science-fiction, pas toujours très accrocheur mais qui possède en tout cas un univers unique. Car même si on a déjà connu ce genre d’expérimentation cyber black (The Kovenant par exemple), Khonsu entame beaucoup plus l’union, l’inclut dans un tout. Beaucoup de travail a été engagé par le groupe, autant dans la composition que les arrangements, la recherche des sons, la façon de placer les voix, l’histoire et les visuels. Ce qui fait assurément de ce premier album un disque intéressant à bien des niveaux. Perfectible, mais très bon.

Site officiel

Khonsu : Visions of Nehaya

Related Posts

  • 10000
    Alors, ça, c'est du retour ! Pour ceux qui ne verraient en Mysticum qu'un obscur groupe de black metal de seconde zone, laissez-moi vous rafraîchir la mémoire. Formé en 1993 avec pour optique une réinterprétation du genre black, Mysticum a fait polémique en sortant son premier album "In the streams…
  • 10000
    Accueillons Asgaroth dans le petit cercle très fermé des formations prometteuses en matière de neo black metal ! Les espagnols en présentent toutes les qualités ; relative complexité des structures, mélange habile entre différents styles de metal extrême, un petit côté «  cybernétique  » très à la mode, et surtout…
  • 10000
    Ah, ben il était temps qu'il arrive celui-là ! C'est vrai, quoi, « Supervillain outcast » a maintenant 8 ans, et il était tout de même un cran en-dessous du génial « 666 international ». Donc, revoici les norvégiens avec un cinquième album très attendu. Comme on était en droit de s'y attendre, rien ne…
  • 10000
    Darkspace est un groupe suisse de black metal ambient. Pour vous décrire la chose, j'évoquerai un mélange de Blut Aus Nord et de Vinterriket, soit une musique intense, extrême, volontairement crue et brouillon, laissant une grande place aux claviers, et laissant s'installer des atmosphères nébuleuses à travers de très longues…
  • 10000
    Ah, le neo black metal ! Hérésie pour les puristes, pêché mignon pour votre serviteur ! Dodheimsgard m'avait enchanté avec "666 International", album coup de poing violent et malsain qui faisait la part belle aux sonorités industrielles et à une certaine folie rythmique. Et puis plus rien. 8 ans sont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *