KELE : The Boxer

kele boxer

  • Kélé ce vacarme ?

  • Bah c’est le premier album de Kelechukwu Rowland Okereke, ci-devant chanteur de Bloc Party voyons !

  • Non, mais, tu te fous de moi là non ? Ces bidouillages électro, cette voix de pouf, ces beats techno pouet-pouet, ces mélodies toutes pourries, c’est le mec qui m’a enchanté sur 3 disques depuis 2005 ?

  • Ben oui, tu reconnais pas la voix ?

  • Oui, maintenant que tu le dis… Par contre, il aurait pas un coup dans le nez le Kélé ? Il aurait pas une sale tendance à chanter faux là ?

  • Rhoo, non, c’est un concept, c’est faussement faux, c’est une forme de lutte contre l’establishment musical, contre le formatage des majors, c’est à la fois rebelle et hype, tu vois…

  • Non, je vois pas, mais ce que j’entends par contre, c’est que c’est moche…

  • Pff, franchement, t’es has been niveau dynamitage des conventions !

  • Certainement. En tout cas, je trouve ça vraiment affligeant, et has been ou pas, je suis prêt à parier ta frange et ton jean slim que je ne serai pas le seul…

Paroles de l’album

Site officiel

Kele : Tenderoni

Kele : On the lam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *