KEBU : Perplexagon

kebu_perplexagon

Lorsque le renouveau de la scène synth pop a déboulé dans mon salon avec sa cohorte de sonorités vintage, ma femme s’est empressée de se gausser de « ma musique de Jean-Michel Jarre ». J’ai alors défendu becs et ongles Kavinsky et ses compères, dans un combat vain contre l’indifférence. Bon, cette incursion à la « confessions intimes » dans ma vie privée a bien entendu une chute. La voici : aujourd’hui, après l’écoute attentive de « Perplexagon », deuxième album de cet artiste, je sais que je n’ai aucun argument pour parer la moquerie, et ne me risquerais donc pas à le jouer en la présence de ma chère et tendre. Parce que oui, « Perplexagon » tient beaucoup beaucoup de JMJ. Autant dans sa structure, que par ses sonorités (logique puisqu’il utilise quasiment les mêmes instruments), la dextérité de son interprète, sa propension à bâtir des titres aux progressions mélodiques parallèles… Bon, bien sûr, Kebu a fait le choix de moderniser le tout, incluant pas mal d’influences mettant le rythme en avant, dont la trance principalement. « Perplexagon » est plutôt très bien troussé, même s’il a une sale tendance à s’épuiser sur la fin. Après, il reste surtout intéressant pour les fans de la musique pour synthés des années 80, et pour ceux qui apprécient l’electro instrumental aux mélodies obsédantes.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Versant sale et méchant d'une scène synth wave en odeur de sainteté, Perturbator avait traversé ma route comme un bolide en 2014 avec son « Dangerous days », me laissant globalement convaincu même si je trouvais le disque inégal. Deux ans plus tard, je veux bien entendu me rendre compte par moi-même…
  • 10000
    Nouveau venu dans le petit monde du revival synth pop aux sonorités 8-bit, Gunship arrive avec un train de retard mais plein de bonne volonté. Proposant un format plus pop que ses compères Penetrator, Kavinsky et autres Carpenter Brut (dont on retrouve d'ailleurs un remix en fin de parcours), le…
  • 10000
    James Kent alias Perturbator est un musicien français oeuvrant, tout comme Kavinsky, dans un registre synth pop très eighties. La ressemblance est vraiment troublante, même si l'imagerie utilisée ici est beaucoup plus dark que chez l'auteur de "Testarossa autodrive". Et pas que l'imagerie d'ailleurs ; les sonorités elles-mêmes versent du…
  • 10000
    Déjà consacré phénomène électro dans une bonne partie de l’Europe (oui, je suis en retard !), ce premier album du duo américain de Fisherspooner est le disque susceptible de réconcilier jeunes et moins jeunes sur les dancefloors. Jeunes parce que c’est foncièrement hype et (pour une fois serait-on tenté d’ajouter)…
  • 10000
    Je ne suis pas très doué en géographie. C'est même un euphémisme. Pour tout vous dire, la Macédoine, peut-être comme à vous (soyez sympas, dites oui !), m'évoque plus la cantoche qu'autre chose. Et ça m'évoque à vrai dire encore moins la musique. Mais bon, après tout, l'origine géographique n'a…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *