KALANDRA : The line

Ils décrivent leur musique comme « pop alternative » ; Kalandra, trio norvégien, s’en vient avec son premier album aussi onirique et apaisant que lumineux. Pop, pour les mélodies évidentes et bien senties qui l’habitent. Alternative, car leur pop ne se contente pas de tirer sur les ficelles habituelles ; elle va puiser dans la musique folk scandinave, cette forme d’indolence propre à certaines formations voisines (le premier Goldfrapp, Sigur Ros…), le trip hop, l’ambiant, le heavenly voices…ou le rock. On le constate avec bonheur dès la magnifique « Borders » qui ouvre l’album et fait tomber tout stress et idée préconçue. Le morceau-titre prend la suite, tout aussi beau mais plus axé indie dream pop orchestrale. « Slow motion » me laisse penser, au départ, que le groupe va nous gratifier d’une reprise de « A forest » de The Cure (les accords de départ sont les mêmes), mais s’avère bien plus voyageuse et calme. « Naïve » surprend en sortant de grosses guitares, qui cependant se marient parfaitement avec le côté pop mystique du groupe. Le titre suivant, dont je vous épargnerais le titre, démarre sous des rivages beaucoup plus floydiens. Voilà, on a fait le tour du propriétaire : l’ensemble des titres oscille entre ces différents éléments, qui se rejoignent, se repoussent, s’unissent et se séparent au gré des marées. Le point commun reste la voix cristalline mais puissante de Katrine, vraie frontwoman, et le caractère poignant des titres, quelle que soit la façon dont ils décident d’exprimer leur émotion. « The line » est un grand album, beau et éthéré, qui pourra convenir à la fois aux amateurs des formations citées plus haut mais aussi à ceux de rock ou metal gothique soft.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Fassine est un trio londonien qu’il est difficile de définir, employant des éléments électroniques, voir mainstream au sein d’une pop assez légère mais aux contours flous et aux structures équilibristes. Certains les qualifient d’electro pop. Pas d’accord. D’autres de dream pop. Pas d’accord non plus. Eux se définissent comme « alternative…
    Tags: pop, d, on, groupe, ne, musique, rock, a, dream, bien
  • 10000
    AURUS : AurusDe l'importance de l'orthographe ; Bastien Picot, alias Aurus au sein de ce projet, réside à La Réunion, à Tampon plus exactement. Il est donc tamponnais. Au vu de sa photo de presse, à l 'écoute de sa musique, on serait tenté de l'écrire « tamponné ». Effectivement, ici l'originalité est au rendez-vous ; entre…
    Tags: plus, a, pop, entre, on, titre, the, titres, facebook, instagram
  • 10000
    Drab City est un nouveau venu sur la scène indie pop, mais il est constitué d’un duo ayant déjà expérimenté dans d’autres formations ce qu’ils voulaient ou ne voulaient pas faire avant de se retrouver, s’enfermer ensemble et communier à travers la musique. Un duo fusionnel donc, recroquevillé dans un…
    Tags: d, ne, pop, on, plus, se, titres, indie, electro
  • 10000
    Voilà bien longtemps que je n’avais croisé la route des anglais. Des années. Parce que, même si leur « Against the pull of autumn » (2004) et leur « Weathering » (2011) m’avaient vraiment fait voyager, ils ne sont pas les plus médiatisés dans le genre post rock. Ou indie pop. D’autant plus que…
    Tags: l, d, rock, plus, on, musique, forme, émotion, s, groupe
  • 10000
    Dean Garcia est un musicien anglais, assez doué pour avoir été impliqué dans quelques bons coups (Curve, Eurythmics en tant que musicien live, plein d'autres dont Tom Petty comme musicien de session, et une flopée d'autres formations plus confidentielles comme membre permanent). Autant dire qu'il a une certaine expérience, autant…
    Tags: plus, a, voix, on, magnifique, parfaitement, titre, electro, beaucoup, se

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.