JESSICA 93 : Rise

jessica93_rise

Moi, un truc qui est décrit comme le « Pornography » de The Cure réactualisé et joué par un français avec un esprit grunge, je n’y peux rien, ça m’excite. Heureusement, parce que cette pochette mi-jacky mi-ringarde n’incite pas forcément le quidam à pousser sa curiosité plus loin. Et pourtant, ces sept titres valent le coup de s’y plonger ; si on y ressent clairement les influences du bonhomme (Nirvana dans la rythmique de « Now » qui rappelle celle d’ « In Bloom », The Cure dans les guitares lancinantes et la voix distante, Joy Division pour le côté caverneux, la scène indé nineties pour l’ambiance générale très DIY et noisy), elles sont amalgamées et triturées de façon à recréer une unité et une personnalité percutantes. Si le premier album de Geoffroy Laporte a eu des ventes assez confidentielles, il a pourtant été sacrément remarqué, autant par l’ultra-indé que par des instances plus grand public. Et à l’écoute de ce « Rise », on le comprend. Pas vraiment de « tube » ici, mais des titres aux mélodies addictives et répétitives, des lignes de basse hypnotiques et une atmosphère à la fois old school et pourtant toujours pertinente pour les amateurs d’indie rock sombre. Je ne sais pas si je qualifierai ce « Rise » d’album de l’année comme certain de mes confrères. Probablement pas en fait. Mais je comprends tout à fait qu’ils l’aient fait, car ça reste un disque assez énorme !

Site officiel

Jessica 93 : Asylum

Related Posts

  • 87
    Un nom bien singulier, et une musique qui l'est tout autant, voici ce que je vous propose aujourd'hui. Attention, je ne dis pas que celle-ci est exempte d'influences palpables, ni qu'elle est d'une originalité folle. Mais il est indéniable que la musique de 2:54 est la sienne. Bâtie sur les…
    Tags: de, un, rock, une, pourtant, indépendant, wave, cold
  • 79
    En 2014, « Rise » avait été un electrochoc. Une sorte de « Pornography » underground à la française, étouffant, froid, lourd et sombre. Il a aussi été une rampe de lancement pour le one-man band, qui a vu de toutes parts les spots se braquer vers lui, lui qui était habitué à la…
    Tags: jessica, rise, rock, cold, wave, indépendant
  • 73
    Nouvelle émanation de la renaissance post-punk / cold wave, Cold Showers revient avec un deuxième album qui ressemble plus à un ep, du haut de ses maigrelets 8 titres et 29 minutes. « She hangs on » entame la marche, introduisant petit à petit tous les ingrédients (attendus) du genre ; nappes de…
    Tags: cold, un, de, à, pourtant, une, wave, indépendant, rock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *