JEANNE ADDED : Be sensational

jeanneadded_besensational

Du jazz qui l’a formé, elle a gardé un goût pour la déstructuration, l’adaptation, le contournement des codes. Du rock qui l’a bercé, elle a pris l’attitude, la rébellion. De l’électro qu’elle semble goûter avec délice, elle extrait la liberté et la versatilité. Jeanne Added est une (pas si) jeune artiste originaire de Reims, avec un bagage musical déjà assez conséquent et sur lequel je ne m’étendrais pas, parce que d’autres l’ont fait mieux que moi ailleurs et que ça n’a que peu d’importance pour appréhender ce singulier objet qu’est « Be sensational ». En revanche, vous dire que les goûts de la garçonne penchent carrément vers le r&b et le hip-hop, pas celui des labels indés, plutôt celui des podiums, ça, c’est plus parlant. Pas dans le sens où on va vous proposer ici de la musique au kilomètre, des sentiments dégoulinants, des rimes d’une pauvreté affligeante et des rythmiques pour se trémousser bêtement, non. Mais ça peut vous indiquer une certaine ouverture, et un souci d’efficacité qui vient un peu en contradiction avec ce que j’ai décrit plus haut. Oui, ce premier album est tout ça à la fois. Et donc étonnant, et passionnant. Très électro, très pop, assez expérimental tout en restant accessible, beau et revêche, il possède des qualités essentielles pour se faire des amis. Ça ne suffira peut-être pas à en faire un succès public, mais c’est assez pour m’embarquer dans une affaire qui n’était pas gagnée d’avance, et assurer à Jeanne Added une écoute attentive des suites de son aventure.

Site officiel

Paroles de l’album

Jeanne Added : A war is coming

Related Posts

  • 10000
    A l'inverse de certains petits camarades, je n'ai pas du tout vu arriver l'ouragan annoncé Karin Park. Du coup, ce premier album apparemment déjà très attendu n'en aura que plus d'impact sur votre serviteur. « Look what you've done », terrible titre electro-rock, installe une atmosphère sombrement pop, que « Shine » s'empresse d'alléger.…
  • 10000
    Empruntant autant au rock qu’à des genres plus teintés d’électronique, dansant et pêchu comme le suggère le titre de son premier album, Nu n’est certes pas là pour révolutionner la planète mais pourrait bien être un carton monstrueux si sa maison de disque fait ce qu’il faut pour. Un mélange…
  • 10000
    Josephine Philip et Ina Lindgreen sont deux filles de Copenhague qui aiment la musique, et ont décidé d'en faire en duo après une rencontre au sein d'un groupe de ska. Voici des infos capitales dont on se fout complètement pour appréhender correctement « Dance and cry », le deuxième album des dames.…
  • 10000
    Surfant largement sur la vague shoegaze, Man Without Country coupe le genre sur-représenté de nos jours à l'electro-pop et l'electronica, pour aboutir à un deuxième album bourré de titres planants, mélancoliques et chargés d'effets. Le duo anglais a fait appel encore une fois à Morgan Kibby, dont on a déjà…
  • 10000
    Si je devais élire le style musical que je déteste le plus, j'avoue que j'hésiterais un peu, mais il y a de grandes chances que le R&B arrive en tête. Pourtant, depuis quelques temps, certains artistes jouent avec ses codes pour le pervertir, l'hybrider, l'amener sur un autre terrain. L'américaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *