INTRONAUT : Void

intronaut void

Quelques mois après un premier ep, « Null », les quatre angelinos d’Intronaut repointent le bout de leurs riffs avec un « Void » hybride et puissant. Additionnez un frappeur venu du grind, un guitariste venu du doom, un guitariste-chanteur venu du death et un bassiste féru de jazz, de funk et de musique traditionnelle indienne, et vous obtiendrez huit titres alliant groove, mélodie et brutalité. Plusieurs écoutes seront nécessaires pour apprivoiser la bête, car cette musique peut de prime abord paraître assez abrupte. Mais on aurait tort de s’en priver, car le style quelque peu labyrinthique du groupe recèle des trésors d’ingéniosité et une fraîcheur certaine. Polymorphe, étrange, progressive, barrée, oui, cette musique l’est assurément. Mais dénuée d’intérêt, certainement pas !

Paroles de l’album

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.