INSOMNIUM : Winter’s gate

insomniumwintersgatecdnew

Septième album pour les finlandais de Insomnium, qui continuent d’arpenter les terres d’un death mélodique de haute volée, aux penchants légèrement doom, aux teintes légèrement black. Pour cette nouvelle œuvre, le groupe a choisi d’explorer la voie ô combien casse-gueule du concept album. Nous avons donc ici un long titre de 40 minutes, découpé en sept parties par facilité, et servant de support sonore à une nouvelle écrite par le chanteur (et bassiste) du combo. Une histoire que je n’ai pas lue, mais qui doit être épique et sombre si elle se veut à l’image du disque. Mais « Winter’s gate » n’est pas que violent et dépressif ; il verse, comme l’exercice le demande, dans le metal progressif au sens large, tout en conservant les affinités toutes particulières qu’on lui connaît pour le metal extrême. J’ignore si ce n’est dû qu’à la présence d’Aleksi Munter (clavier de Swallow The Sun), mais on peut sans problème évoquer l’autre groupe finlandais en écoutant celui-ci. On pourrait également citer Amorphis, Opeth et consorts ; bref, Insomnium ne manque pas de bonnes références, ni de savoir-faire. Les quarante minutes qui nous sont offertes ici sont un voyage digne d’être vécu, certes très respectueux d’une certaine tradition (inter)nationale, mais pas moins riche en moments puissants. Bel album !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    In Flames a, à l’instar d’un Soilwork, un parcours remarquable. A ses débuts, beaucoup ne voyaient en lui qu’une pâle copie d’un Dark Tranquillity, en plus brouillon. Mais, faisant fi de l’adversité, la formation suédoise persévéra et s’attacha à produire une musique plus personnelle et originale. C’est ainsi qu’au cours…
  • 10000
    Après 20 ans d'existence, les suédois nous reviennent avec ce neuvième album. Et nous de constater que le death mélodique du groupe de Mickaël Stanne n'a pas pris une ride. Riffs ultra-efficaces, mélodies immédiates, rythmiques entraînantes, parties électro discrètes mais bienvenues, architectures sonores toujours aussi intelligentes, voix « evil » ou claire…
  • 10000
    Même sans les connaître, il faut être con pour ne pas deviner qu'Entrails fait dans le death metal. Ben oui, quoi, ce logo ne vous évoque pas un certain groupe suédois récemment à moitié séparé ? Le genre a d'ailleurs pas mal à voir avec celui des auteurs de « Clandestine » (pour…
  • 10000
    Parce qu'il y aura toujours de la place dans mon cœur pour un bon petit disque de death metal old school, je me devais de jeter une oreille sur ce nouvel et douzième album des suédois d'Unleashed. « Dawn of the nine » met encore une fois la mythologie scandinave à l'honneur.…
  • 10000
    Emporté par le mouvement des reformations de groupes extrêmes de la grande époque, nos quatre nordistes ? Ça y ressemble fortement. Résolument revenus à un death thrash certes remis au goût du jour à certains niveaux mais faisant tout de même largement référence à l’époque « Sublime Dementia » et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *