IMPALED NAZARENE : Pro Patria Finlandia

impaled nazarene pro

Même si l’idée de mêler le black au punk m’a dès le départ séduit, je n’ai jamais réussi à accrocher à l’art des Finlandais, mis à part quelques titres épars. Mais que voulez-vous, je suis (parfois) consciencieux, et j’aime me remettre en question. Alors je mets la rondelle dans le lecteur, et commence une écoute studieuse. 14 titres passent, tous aussi speed punk black les uns que les autres, peuplés de vocaux écorchés, de riffs simples mais efficaces, de textes politiquement incorrects. Et, hormis quelques exceptions, comme sur les autres albums du groupe (ici « One Dead Nation Under Dead God », « Contempt » et à la limite « Hate – Despise – Arrogance »), les titres s’enchaînent et se ressemblent sans déclencher la moindre excitation chez moi. Dommage qu’un groupe dont les side-projects dénotaient une certaine créativité (au moins pour Diabolos Rising, et un peu moins déjà pour Raism) soit si peu original dans la « vie quotidienne ». M’enfin, ils peuvent se targuer d’être les AC/DC du punk black, et ils sont sympathiques, alors…Vivre et laisser vivre…

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Disfear est une formation suédoise qui, à l’instar d’Entombed ou d’Impaled Nazarene, pratique un hard rock n’ roll crade à souhait et fortement influencé par le hardcore et le death. Il n’y a a pas à se tromper ici ; guitares accordées trois tons en dessous, son crust parfait (crade…
  • 10000
    Les membres de Scarve sont décidément très actifs. Ce nouveau projet de certains membres vient encore augmenter le nombre de leurs projets annexes. Ici-bas, il est question de black metal à tendance rock. Un mélange pas si incongru que ça…et pas si original non plus. Phazm n’a pas su sur…
  • 10000
    Les revoilà, les furieux anglais, prêts à en découdre avec le monde entier au travers de leur neo black punk ultraviolent et ultrarapide. Toujours aussi intense et virulent redéfinissant la haine en dix actes. C'est simple, Anaal Nathkrath est au black ce que le grind est au death, un émissaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *