HUGO RACE FATALISTS : Once upon a time in Italy

Le nom d’Hugo Race ne vous dit peut-être rien, mais sachez que c’est un routard de la musique. Le monsieur a fait partie des Bad Seeds de Nick Cave, participant même à la composition de certains albums, et a joué et vécu sur trois continents (originaire d’Australie, il est passé par les Etats Unis, la France et est actuellement en Italie). Sa musique est, comme le brun ténébreux précité, infusée dans le blues, le jazz, une version noire et poisseuse du rock. Et si la voix est moins crépusculaire que chez M. Cave, on s’en approche quand même pas mal, et les ambiances entre blues, rock gothique et americana ont quelque chose à voir aussi (et avec les ambiances à la Adrian Crowley). Cet album a été pensé et enregistré pendant les périodes de confinement de 2020 et 2021, et s’imprègne à la fois des racines rock et blues du compositeur principal, et des influences plus « locales » des musiciens qui l’accompagnent. Ces influences vont chercher du côté des ambiances western, des gialli, des milieux interlopes des polars mafieux pourquoi pas. Désolation, solitude, amertume y sont donc monnaie courante, et on a aucun mal à suivre le fil rouge de ce disque. Il faut dire aussi que la voix de Hugo Race mène la danse du début à la fin, et que celui-ci a été un peu malmené durant la période de composition. Ou plutôt les périodes : les premiers titres composés n’ont pas forcément été conservés, car suite à la séparation de monsieur, celui-ci n’était forcément plus dans le même mood. Ajoutez à ça le confinement et ses divers effets psychologiques, accentués quand on se retrouve seul dans cette situation… Pas étonnant donc de trouver ici une grisaille persistante. Elle ne plaira pas à tout le monde, mais moi elle me convient bien ; on y trouve quand même du groove, du rythme, et du savoir-faire : impossible de le nier. De plus, l’album est assez hétérogène pour qu’on ne se surprenne pas à trouver le temps long. Et petite curiosité, les quatre derniers titres sont en italien, ce qui élargit le panorama. Un disque assez brut, mais bien pensé ! Dommage par contre que la chanson qui a bénéficié d’une vidéo soit la reprise, et non un titre original !

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    King Hannah, c’est l’alliance de Hannah Merrick et de Craig Whittle. Deux loustics qui se sont rencontrés au bar ; ça ne s’invente pas, et ça pose l’ambiance. Sinon, musicalement, ça ressemble à quoi ? A un mélange entre blues rock, trip hop et americana / gothicana. La comparaison avec Nick Cave…
    Tags: plus, on, a, musique, ne, se, assez, rock, indépendant, blues
  • 10000
    Aujourd'hui, nous allons parler de ce premier album de duos de la danoise Kira Skov après une carrière déjà bien remplie et pleine de rencontres enrichissantes. Comment ? Ce nom ne dit rien à personne ? Même pas à moi ? Et pourtant la dame a déjà bossé avec Tricky, Trentemoller, Bonnie Prince…
    Tags: a, on, plus, bien, y, ne, se, pop, jazz, folk
  • 10000
    That Handsome Devil fait partie de ces formations assez inclassables qui traversent la galaxie de façon plus ou moins fugace, laissant dans leur sillage une traînée inspirante pour une pelletée de futures petites formations extraterrestres. Chouette non ? Mais ça ne serait qu’anecdotique si la musique de la formation bostonienne n’était…
    Tags: musique, plus, se, bien, titres, y, ne, assez, cave, voix
  • 10000
    Lorsque « Sex & mayhem », premier titre de ce deuxième et excellent album des australiens, débute, on a aucun mal à croire que les jeunes gens sont influencés par Nick Cave et les Tindersticks. La voix grave de Conrad Standish nous guide au travers d’une pop song aux accents tragiques et…
    Tags: a, on, y, se, rock, ne, bien, pop, titres, musique
  • 10000
    Ce troisième album de The Slow Show débute de façon très intimiste, par une mélopée de piano mélancolique... qui peu à peu se transforme en quelque chose de plus grandiose. Puis, avec « Eye to eye », on retrouve la voix si particulière de Rob Goodwin, entre un Nick Cave et un…
    Tags: ne, on, pop, assez, plus, se, mal, disque, cave, voix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.