HORISONT : About time

On ne vous la fait pas hein ? En voyant cette pochette très typée, vous vous êtes douté qu’on allait pas parler de punk rock ou de hip-hop. Effectivement, les suédois d’Horisont donnent plutôt dans le hard rock vintage. Le combo, qui existe depuis 2006, a récemment vu ses deux guitaristes se faire la malle. Eh bien je n’ai aucune idée de la manière dont leur musique sonnait avant (apparemment, les différences étaient plutôt minces), mais je dois dire qu’ « About time » a vraiment de la gueule. Le groupe n’a semble-t-il d’ailleurs que peu de doutes sur le sujet ; il débute ce cinquième album par une reprise. Oh bien sûr, celle-ci est une excellente version du « The hive » de Richard Harris, originellement sorti en 1968. Mais quand même, il en faut pour agir de la sorte. Et la suite n’est pas en reste. De toutes façons, c’est bien simple : aucun des 10 titres de cet album n’est à écarter. Certes, il s’agit d’un genre extrêmement passéiste et influencé. Mais qu’est-ce que c’est bon ! On pense à un mélange entre le premier Maiden, Rainbow et Deep Purple. Mais brièvement. Parce que quand la chose est lancée, on se laisse juste porter par le feeling et les mélodies de Horisont. Bien sûr, pour ça il faut au moins un jour avoir aimé le chant haut perché, le rock moulé et l’emphase seventies. Mais si c’est le cas pour vous, foncez, ça vaut le coup.

Site officiel

Horisont : Electrical

Horisont : About time

Related Posts

  • 10000
    Véritable légende vivante et semblant infatigable, Deep Purple continue sur la lancée plus rock variété sur laquelle il s’est engagé il y a déjà bien longtemps maintenant. On est bien loin du hard rock rutilant de « Machine Head » (eh oui, les jeunes, ça vient de là !). Ici,…
  • 10000
    En 2012, « CVI » m'avait fait passer un bon moment avec son heavy stoner pas si classique que ça. Je m'étais promis à l'époque de suivre l'actu du groupe, et me voici donc face à « Crooked doors », deuxième album qui comme la tradition (et la logique) l'exige, reprend les choses là…
  • 10000
    Ce n'est pas toujours le cas, mais là il faut bien le reconnaître, rarement nom de groupe et pochette d'album n'auront été tant complémentaires pour renseigner le pauvre ignare que je suis sur le contenu de ce "CVI" (soit 106... c'est clair que niveau indices, on repassera de ce côté-là…
  • 10000
    Firebird est un groupe formé par un ex Carcass, émérite formation death, et qui a trouvé refuge sur Rise Above, label de Lee Dorian, ci-devant leader de Cathedral et grand fan de doom et heavy metal. Pourtant, Firebird ne pratique aucun de ces genres. Dingue, non ? Mouais, enfin pas…
  • 72
    Euh, c'est une plaisanterie ? Après un « Deth red sabaoth » très encourageant sorti en 2010, j'attendais, comme beaucoup de fans du petit coquinou Glenn, un nouvel album en bonne et due forme. A la place, je me retrouve avec un « bête » disque de reprise, à la pochette singeant celle de Bowie,…
    Tags: c'est, ne, rock, punk, metal, heavy, hard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *