HOOVERPHONIC : Jackie Cane

hooverphonic jackie

La pression sur les épaules des Bruxellois d’Hooverphonic devait être énorme après le succès mondial de « The Magnificent Tree », leur album précédent, dont le tube imparable « Mad about you » avait mis tout le monde d’accord. Nombreuses auraient été les formations à se déballonner devant une telle épreuve. Mais de toute évidence, ce n’est pas le genre de la maison. « Presents Jackie Cane » a toutes les qualités de son prédécesseur sans pour autant être une pâle copie. Un trip hop grandiloquent au petit goût de music-hall habille ce concept-album succulent de bout en bout. Sucrée, nonchalante et parfois même sexy, la musique du groupe se bonifie, comme un bon whisky. Laissez-vous tenter par cette ivresse qui ne nuira pas à votre santé !

Paroles de l’album

Site officiel

Hooverphonic : Jackie Cane

Related Posts

  • 10000
    Un album de reprises a déjà pas mal de chances de me plaire, au moins partiellement. Un album de reprises thématique va encore plus titiller ma curiosité. Alors un album de reprises thématique autour de classiques du trip-hop ? J'achète ! Et encore, je ne vous ai pas tout dit. Bristol n'est…
  • 10000
    Retour de l'ex mannequin californienne sous des cieux toujours aussi peu en accord avec le climat de sa région d'origine. Car ici, une fois de plus, l'ambiance est orageuse, menaçante ou pluvieuse. De la tension, de la mélancolie, le tout porté par la voix cristalline d'Hannah, au timbre assez classique…
  • 10000
    Duo américain débarqué comme un buffle dans un épisode de Star Trek, Phantogram cultive le mystère ; tout au plus sait-on que Serge Gainsbourg est pour eux une référence. Maigre cueillette, d'autant plus que les traces de l'homme à tête de chou sont ici inexistantes ! Il est plutôt question…
  • 10000
    Après une période marquée par un virage pop disco tonitruant, Alison Goldfrapp s'en retourne à de plus pacifiques (pour les pieds s'entend) dispositions. Il n'en fallait pas plus à quelques journalistes avides de raccourcis faciles pour annoncer sans ciller un retour aux sources vers le très beau "Felt Mountain", premier…
  • 10000
    Les combos suisses donnant dans le trip-hop ne courent pas les rues ; voici la première bonne raison de vous intéresser à Len Sander. La deuxième, c'est que « Phantom garden », le premier album des zurichois, est très bon. Ah, là, je sens que j'ai un peu plus piqué votre curiosité ! Il…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *