HERON OBLIVION : Eponyme

HeronOblivion-pochette

Il serait un peu déplacé de qualifier Heron Oblivion de « supergroupe ». Pourtant, ses membres ont traîné au sein de pas mal de formation rock, assez indé en général mais pas moins dotées d’intérêt, parmi lesquelles je citerai Comets On Fire, ma préférée. Bref. Tout ce petit monde s’est réuni en 2014 pour donner naissance à ce groupe qui sort aujourd’hui un premier album jouant à fond la carte du rock psychédélique rétro. « Beneath fields » installe doucement l’ambiance, pour mieux laisser la place à une « Oriar » beaucoup plus électrique et criarde. « Sudden lament » démontre que la formation sait aussi jouer un peu plus sur du velours, aidé il est vrai par la délicate voix de Meg Baird (Espers, Watery Love)… Pour le reste, on a ici des guitares fuzzy, une basse groovy, une batterie discrète, des mélodies classiques et efficaces. Soit un premier album qui tient parfaitement ses promesses, ni trop policé ni trop « démonstratif », à l’ambiance rétro mais pas trop. Le genre d’album qu’on peut se passer en fond sonore sans problème. Est-il assez marquant pour qu’on le porte aux nues ? Non, je n’irai pas jusque-là. Mais il est tout à fait valable et recommandable dans le genre rock psyché soft.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    En 2012, l'album éponyme de Timothée Régnier alias Rover m'a cueilli, tout simplement, avec sa pop aérienne et rêveuse autant que délicatement mélancolique et froide. « Let it glow » devait donc être une confirmation du talent du jeune homme. De prime abord, la pochette kitchissime de ce nouvel opus du bonhomme…
  • 10000
    L'americana semble avoir le vent en poupe, et je ne vais pas m'en plaindre. Plus ou moins folk, plus ou moins graisseux, il ne cesse de renaître sous des formes diverses. Telegraph Canyon, lui, y adjoint des ambiances psychédéliques, du rock, une certaine idée du folk progressif, mais aussi du…
  • 10000
    Gwenno, c'est Gwenno Saunders, galloise de son état, et ex-frontwoman des Pippettes. Et ce disque au nom exotique est son premier album solo, après avoir sorti deux ep remarqués. Remarqués car diamétralement opposés à la pop du trio. Gwenno revisite ici le rock psychédélique et le kraut rock, à grands…
  • 10000
    Rose Windows n'est pas un groupe, c'est une sorte de communauté, une somme d'individus libre-penseurs pratiquant une musique assez marquée par celle de leurs aînés. Bon, ils sont sept, ça fait donc un sacré paquet d'aînés, ce qui explique la diversité des influences (oui, ben on fait ce qu'on peut) ;…
  • 10000
    Trio de londoniennes au look ouvertement baba cool, Stealing Sheep n'est pas du genre à se prendre la tête. Sa musique est à leur image ; simple, immédiate, ouverte et joyeuse. Entre électro-pop nouvelle et indie pop psychédélique, elle pourrait être rapprochée d'un Alt-J ou d'un Unknown Mortal Orchestra. En dix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *