HELFIR : Still bleeding

Helfir_stillbleeding

Helfir, c’est Luca Mazzotta avant tout, puisque c’est son projet « solo » me dit-on. Ben ça me fait une belle jambe les gars, parce que ne connaissant pas les projets de groupe du gusse, qui ne sont d’ailleurs pas stipulés sur la bio du label, je ne vais pas en faire grand-chose. Deuxième point négatif, la définition du genre pratiqué par le monsieur, « decadent dark music », un brin pompeuse. J’aurais pu m’arrêter là, mais non. Et heureusement ! Car ce « Still bleeding », premier album du projet, est très très bon. Entre dark / doom metal très mélodique et rock progressif mélancolique, il pourrait être rapproché des derniers Anathema. Magnifique, délicatement sombre et bourré de mélodies qui vous attrapent et ne vous lâchent pas, porté par la voix tout en feeling de Luca, jamais dans la démesure, « Still bleeding » est une excellente surprise à laquelle j’étais loin de m’attendre. Inutile de faire la fine bouche ; si elle n’est pas encore au niveau du combo anglais précité, la musique de cet italien présente vraiment des qualités semblables et un potentiel impressionnant. Entrez-y les yeux fermés !

Site officiel

Helfir : Black flame

Helfir : Alone

Related Posts

  • 10000
    Lunatic Soul est le projet solo de Mariusz Duda, ci-devant chanteur et de Riverside. Et pour ceux qui, comme moi, ne connaîtraient pas Riverside, sachez qu'il s'agit d'un combo polonais de metal progressif. On a donc toutes les chances de se trouver ici en présence de musique peu encline aux…
  • 10000
    Le qualificatif de « légende » est souvent galvaudé. Mais là, mes amis, on est en plein dedans. Car comme son nom l'indique, Goblin Rebirth n'est ni plus ni moins que la version 2.0 de Goblin, combo italien progressif surtout réputé pour avoir composé des bandes originales de film d'horreur d'anthologie, « Tenebre »,…
  • 10000
    Iq ou la preuve de mon inconstance. Découvert grâce au très bon "Are you sitting comfortably ?" de 1989 un chouilla plus tard, j'ai totalement zappé le groupe et sa discographie fournie par la suite, malgré un détour vers "Tales from the lush attic" et "The wake". Il faut dire…
  • 10000
    Anathema est l'un des rares groupes qui ne m'a jamais déçu. Bien sûr, j'avais regretté que l'album précédent celui-ci, "Weather systems", délaisse l'intensité dramatique qui leur allait si bien au profit d'une plénitude plus plan-plan, même si chargée d'une beauté éblouissante. Pourtant, c'est sans aucune crainte que je m'apprête à…
  • 10000
    Constitué de transfuges de groupes reconnus de metal norvégiens (Khold, Arcturus, Mayhem), Winds est à cent lieues de ce qu'on pourrait attendre de ces membres (quoique pour Mr Blomberg alias Hellhammer, plus rien ne nous étonne...). En effet, le groupe propose un metal à la limite du rock progressif, où…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *