HAVOK : Conformicide

Je n’avais jamais eu l’occasion de prêter attention à une sortie du combo de Denver, Colorado auparavant. Mais je n’en ai pas eu besoin pour comprendre ce à quoi j’allais avoir affaire avec ce quatrième album. La pochette de « Conformicide » transpire le thrash metal ; le logo du groupe, le style graphique… Alors quand « F.P.C. » débute, dès les premières notes, des images me reviennent. Defiance avec « Beyond recognition ». Heathen avec « Victims of deception », Holy Moses et quelques autres. Pour décrire mieux Havok, il faudrait donc croiser les termes de thrash, techno-thrash et death thrash. Un univers certes très délimité au sein duquel on retrouve des ingrédients essentiels à la réussite d’une entreprise musicale de ce type ; un énorme bagage technique, une écriture complètement rétro, une énergie débordante, et des titres magiques. « Conformicide » a tout ça. Chaque seconde de ce disque correspond tout à fait à ce qu’on en attend, rien n’est à écarter. Même pour moi qui n’ai jamais été un fervent supporter du genre, toute résistance est inutile tant cet album est parfait de bout en bout, et largement à la hauteur de ses modèles. Impressionnant !

Site officiel

Paroles de l’album

Havok / Intention to deceive

Related Posts

  • 10000
    Dans le milieu thrash, il y a plusieurs écoles. Celle, exigeante et quasi-scientifique, du thrash technique, appliqué, stratosphérique. Et puis celle de Toxic Holocaust, pour qui le thrash se doit d'être rapide, simple et direct. Alors certes, il n'y a rien ici de bien exceptionnel ; rien que des riffs…
  • 10000
    Premier album pour les thrasheurs floridiens de Trivium. A vrai dire, la frontière entre heavy metal musclé et thrash est ici assez ténue. la voix, elle, navigue entre chant clair, thrash et hardcore. Quand aux comparaisons faites dans le dossier de presse (In Flames, vieux Metallica, Killswitch Engage...), bon, même…
  • 10000
    Within The Ruins a marqué la scène thrashcore à l'occasion de ses deux précédentes prestations discographiques. Je n'ai pas eu l'occasion de m'y pencher, ne pointant mon nez que très occasionnellement dans ce genre musical qui a tendance à me fatiguer par son caractère répétitif. Mais j'ai la prétention d'en…
  • 10000
    New York, c'est pas vraiment le lieu qu'on imagine le mieux correspondre au berceau d'un black metal traditionnel et immuable. Pourtant, c'est bien là que Black Anvil est né et a grandi. Oui, mais il a bien grandi, et son black metal se fait encore plus aventureux sur ce quatrième…
  • 10000
    Broken Teeth est un jeune groupe anglais qui pratique un style pas vraiment moderne mais efficace : le thrashcore. Assez malin pour ne pas vouloir jouer le jeu de la surenchère, Broken Teeth a apparemment privilégié le fond à la forme, ce qui n'est pas forcément un mauvais calcul. En effet,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *