HANNES GROSSMANN : The crypts of sleep

hannesgrossmann_crypts

Le death technique, pour Hannes Grossmann, c’est plus qu’une passion, c’est un sacerdoce. La preuve ? Le parcours du bonhomme ! Ah, mais j’en vois parmi vous certains qui étaient persuadés que derrière ce nom assez peu sexy se cachait un commercial de la fête de la bière de Munich, venu nous narrer par ce titre chatoyant les affres du coma éthylique Je vais donc faire les présentations. Hannes Grossmann est batteur. Il a tout d’abord officié au sein de Necrophagist puis, lassé par l’omnipotence de son leader, s’en est parti fonder Obscura avec quelques camarades de jeu tout aussi doués que lui. « The crypts of sleep » est son deuxième album solo, mais il a entre-temps participé à de nombreux projets liés à sa passion. On parle donc bien de death metal ici. Toutefois, si le rythme est assez soutenu, si on retrouve du chant clair et des parties plus prog, ce disque ne joue pas dans la même catégorie que les monuments des groupes précités. Le disque joue les dissonances et les brutes, et ses quelques subtilités ne suffiront pas à se faire pâmer les fans en quête de sang frais. En revanche, il s’avère suffisamment bien fait pour conquérir les fans de death tout court, alliant feeling old school et excroissances modernes. Mais un peu plus d’imagination ne ferait pas de mal pour la troisième sortie du bois, M. Grossmann. Allez, sans rancune et prosit !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Même sans les connaître, il faut être con pour ne pas deviner qu'Entrails fait dans le death metal. Ben oui, quoi, ce logo ne vous évoque pas un certain groupe suédois récemment à moitié séparé ? Le genre a d'ailleurs pas mal à voir avec celui des auteurs de « Clandestine » (pour…
  • 10000
    Parce qu'il y aura toujours de la place dans mon cœur pour un bon petit disque de death metal old school, je me devais de jeter une oreille sur ce nouvel et douzième album des suédois d'Unleashed. « Dawn of the nine » met encore une fois la mythologie scandinave à l'honneur.…
  • 10000
    Abysmal Dawn sont de parfaits étrangers pour moi. Par contre, leur musique a des accents très familiers : il semblerait qu'on ait pas mal écouté un groupe comme Bloodbath avant de composer cet "Obsolescence", qui rappelle également le "Gateways to annihilation" de Morbid Angel. Si le premier titre démarre très…
  • 10000
    AnthropomorphiA (oui, avec un "A" en bout de course, ne me demandez pas pourquoi) est un combo hollandais qui pratique un death metal à l'ancienne, à la manière d'un Bloodbath. Le petit plus, c'est que ses musicos ont vraiment vécu de l'intérieur les heures de gloire du genre ; le…
  • 10000
    Quoi ? Encore du death metal ? Ah ben non, vu les looks des zigues, ça ressemble plus à du hard ou du heavy des familles ; cheveux longs, ceintures à clous, torses apparents... Et effectivement, une fois l'intro passée, un cri qui nous ramène à l'époque de Motley Crue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *