GREEN DAY : American Idiot

green day american

C’est avec un album étonnant que nous revient le trio punk n’roll. Car celui-ci a toutes les apparences d’une comédie musicale. Ou tout du moins d’un concept-album. Et quand en plus la bande à Billy Joe en profite pour régler ses comptes avec son pays, il y a comme un parfum de révolution dans l’air. Pour tous ceux qui trouvaient les prédécesseurs de cet  » American Idiot «  un peu trop mous, c’est également une bonne nouvelle ; Green Day renoue ici avec les grosses guitares, les riffs abrasifs et une certaine puissance d’interprétation qui faisaient peut-être défaut à ses préquelles un peu plus  » pantouflardes « . Alors, le groupe s’est enfin réveillé ? Rendons à César ce qui appartient à César, la formation a toujours eu cette conscience politique et sociale, mais il est vrai qu’il la distillait jusqu’alors avec parcimonie. Mais aux grands maux les grands remèdes. Green Day a l’intelligence de ne pas nous la jouer pompier, et de faire passer le message par des métaphores et autres sous-entendus. Et par conséquent, l’écoute de cet  » American Idiot «  est très digeste tant d’un point de vue textuel que musical. Attention, on est pas revenu à l’époque de  » Dookie «  pour autant, les titres sont un peu moins immédiats et « défouloirs », et se parent d’influences plus variées que purement punk-pop, mais ce disque s’avère être l’un des, si ce n’est le meilleur depuis l’album multiplatine. Un pari audacieux qui s’avère être un coup de maître.

Paroles de l’album

Site officiel

Green Day : American idiot

Green Day : Wake me up when september ends

Green Day : Jesus of Suburbia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *