GOSPELBEACH : Another summer of love

Non, Los Angeles n’est pas forcément une ville de poseurs, même si c’était sa réputation il y a quelques années. Prenons Gospelbeach ; ces cinq-là ont l’air de sortir des années soixante-dix, et pratiquent une musique en rapport, entre folk et pop rock ensoleillée. Ils citent d’ailleurs les Byrds, Buffalo Springfield et The Band dans leurs influences principales. Bre, si vous cherchez des gens qui tournent autour du pot et des chansons qui usent de multiples artifices, vous pouvez changer de cremerie. Bon. Si vous êtes restés, alors vous avez probablement déjà lancé l’écoute. Du coup, je ne vais plus avoir trop de taf. Alors oui, je pourrais vous dire que le groupe est né sur les cendres d’une formation plus axée noise-pop, et que ça ne s’entend plus du tout. Mais ça ne serait pas très constructif. Que lesdits membres jouent également dans plein d’autres groupes que vous connaissez peut-être. Mais on s’en fout un peu. Alors on va se dire l’essentiel : il est bon, ce disque. Il sent l’été, la détente, le bon temps, le bonheur quoi. En dix titres et 37 minutes, Gospelbeach nous fait changer d’époque et de latitude sans pour autant sonner ringard. Alors si vous avez comme moi craqué il y a quelques temps sur un The Thrills, son énergie et sa magie toute simple, adoptez donc ce disque !

Site officiel

Paroles de l’album

Gospelbeach : Strange days

Related Posts

  • 10000
    Les Thrills ont su me toucher avec leurs deux premiers albums, et leur pop folk ensoleillée qui a tendance à mettre la pêche à qui veut bien l'écouter. Et tout ce que j'espérais de ce nouvel album, c'est juste qu'ils parviennent à redire la messe, sans forcément changer quoi que…
  • 10000
    Croisement entre Mercury Rev, Supergrass et les Stones, The Thrills nous arrive tout droit d'Irlande et nous balance son deuxième album à peine un an après le premier, histoire de ne pas laisser retomber le soufflé. N'ayant pas eu l'occasion de me familiariser avec la musique du quintette avant ce…
  • 10000
    Après avoir sorti son premier album à 19 ans, le jeune Avigdor Zahner-Isenberg nous revient avec un deuxième disque toujours très ensoleillé et chargé de pop en droite lignée de celle d'Elliott Smith et des Thrills. Pour son âge, le jeune homme fait preuve d'une maîtrise et d'une efficacité mélodique…
  • 10000
    Trapper Schoepp & The Shades, c'est quatre jeunes gars du Wisconsin qui ont l'air simples, sympas et propres sur eux. Des gentils garçons, quoi. Et ça joue quoi comme musique les gentils garçons ? Ici, un rock n' roll mâtiné de folk rock et d'americana. On aurait tôt fait de…
  • 10000
    Ils sont jeunes, beaux, plus ou moins connus (lui, c'est Johnathan Rice, elle la chanteuse de Rilo Kiley), sont ensemble à la ville comme à la scène, et font de la musique positive et pop, avec ce côté vintage dans l'air du temps. Jenny and Johnny sont donc programmés pour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *