GLORIA MORTI : Kuebiko

gloriamorti_kuebiko

Et de cinq pour Gloria Morti. La troupe pratique depuis 1999 un death metal volontiers mélodique qui emprunte pas mal au black et au dark metal, pour un résultat certes assez classique et pas toujours très convainquant. Mais depuis quelques temps, on sent le groupe sur une pente ascendante, alors essayons voir ce nouvel album. On est ici tout d’abord mis dans l’ambiance par un sample aussi déviant qu’inquiétant, et c’est parti pour une quarantaine de minutes d’un style intense, technique et profondément haineux, rehaussé par des ambiances horrifico-fantastiques du meilleur effet. Oh, certes, tout ça a déjà été entendu, mais qu’est-ce que ça fait ? Il serait franchement stupide de s’arrêter à ça, parce que « Kuebiko » est un très bon disque. Je ne m’attendais pas vraiment à ça, et suis donc agréablement surpris par ce changement dans la continuité qui augure des années superbement sombres pour Gloria Morti !

Site officiel

Gloria Morti : Executioner

Related Posts

  • 10000
    En 2010, « No god, no satan » se jouait de l'imagerie du black metal tout en détournant ses codes purement musicaux, et emportait par la même pas mal de suffrages, dont le mien. Je m'attendais donc bêtement à les retrouver sur le même chemin, la sagesse (pffff) en plus, puisque le…
  • 10000
    Dixième album pour les blackeux belges d'Enthroned. Enfin, je dis blackeux, mais à l'écoute de ce disque, on se rend vite compte que le groupe a subi à peu près la même mutation que leurs collègues Behemoth, absorbant énormément d'influences death et les intégrant à son black malsain et froid.…
  • 10000
    Cinquième album pour les parisiens, qui se sont fait connaître par leur mélange black – death pas très porté sur la tendresse mais bien équilibré. Quoi ? Du coup ça vous paraît anodin ? Et bien détrompez vous. Et vous qui pensez qu'en France on arrive pas à la cheville, euh, totalement…
  • 10000
    Les pays de l'est regorgent de formations extrêmes vivotant, rampant dans l'ombre, en attendant leur heure. Et celle de Neolith pourrait bien être venue. On ne peut pas dire que c'est grâce au piston ; le combo a été formé en 1991. Et en a bien bavé durant toutes ces années :…
  • 10000
    Allier violence et subtilité, ce n'est pas donné à tout le monde, et c'est une voie difficile. C'est pourtant celle qu'ont choisi les australiens de Ne Obliviscaris. Et comme souvent dans ce genre musical (le metal progressif, bien que celui-ci soit extrême ici), on a affaire à un album-concept. Et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *