GESCHLECHT : New load continue

C’est d’Italie du nord que nous viennent les quatre foufous à l’origine de Geschlecht. Dépeint comme du death metal industriel et mélodique, le style du groupe est un poil plus classique que ça. Imaginez un mélange entre un Slipknot, un In Flames et un Soilwork, et on y est à peu près. Puissant, mélodique, heavy, rentre-dedans, concis, efficace. « New load continue » est le premier album du quatuor, et c’est un concept-album relatant les aventures d’un protagoniste littéralement absorbé par un jeu vidéo et qui devra affronter différentes épreuves accompagné de divers personnages pour s’en sortir. De cette toile plutôt classique, Geschlecht accouche d’un disque… plutôt classique. Clairement, « New load continue » ne révolutionnera rien, mais on en appréciera quand même chaque seconde ou presque. Le travail des guitares est remarquable, les riffs affûtés, la production parfaite. Alors même si j’ai l’impression d’entendre Amedeo Finati beugler « ça fait marrer les abeilles » sur le refrain de « The power of five » (je vous jure, c’est déstabilisant), et que j’ai un peu de mal à percevoir le côté industriel, je trouve que ce premier essai est un coup de maître. Ceci n’exclut pas quelques écarts de conduite (j’ai un peu de mal avec le côté plus lumineux de « To transcend » ou avec les parties les plus soft de « Game over »), mais franchement, pour une première œuvre, c’est assez maîtrisé et remarquable. On ne peut qu’espérer que Geschlecht (ce nom, les gars…) continuera dans la même direction à l’avenir.

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Je viens à ce disque avec un peu de retard. Northlane, peu connu dans nos contrées, est un combo australien qui a fait ses armes dans un mélange metalcore / neo metal. Ces dernières années, il s'est rapproché du metal industriel, de l'ebm, etc. Et ce « Alien » suit le même…
    Tags: plus, ne, metalcore, disque, metal, style, album, cette, s, facebook
  • 10000
    Post hardcore ? Metalcore ? Post hardcore ? On ne sait pas trop quel qualificatif donner à ce premier album de Deadthrone. Un peu de tout ça probablement. En tout cas, si ça ne sonne absolument pas original, c'est dans l'air du temps. Euh, pardon, je crois qu'on dit moderne. Enfin, bref, vous…
    Tags: ne, premier, album, trouve, on, plutôt, disque, mal, franchement, clairement
  • 10000
    Sixième album pour le groupe de metalcore ricain. Toujours aussi mélodique, le groupe larde pourtant toujours ses titres de death (c’est à s’y méprendre sur l’introductif « Shadows inside »), tout en cultivant un sens du riff certain. Cette alliance de la violence et de l’accessibilité peut donc très bien continuer à…
    Tags: l, ne, s, c, metalcore, groupe, album, assez, quelques, parties
  • 10000
    Dans la famille death metal technique à tendance prog, je demande The Faceless. Si le groupe américain a débuté sous des cieux plus brutaux, tutoyant le deathcore, il s’en est très vite éloigné pour mettre à profit ses penchants pour des choses beaucoup plus destructurées et complexes. Ce disque, le…
    Tags: the, plus, d, l, death, disque, c, entre, metal, in
  • 10000
    Ce nom me dit quelque chose, mais je n’arrive pas à remettre une époque ou un titre dessus. Bah, tant pis, je lance l’écouter dans le flou. Hum, ce joli mix thrashcore / deathcore, alliant puissance de feu et mélodie me dit vraiment quelque chose. Ok, ce type de metalcore…
    Tags: l, c, album, plus, qu, disque, ne, on, s, the

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *