GATE : Til nord

Si vous avez découvert le groupe norvégien Gate à ses débuts (entre 2000 et 2017, en gros), il y a des chances que l’écoute de ce nouvel ep du groupe vous fasse un choc. Bien sûr, vous y retrouverez l’amour de leurs contrée natale, quelques éléments folkloriques, et la voix magique de leur vocaliste Gunnhild Sundli, qui participe beaucoup au charme de l’ensemble, mais le reste a radicalement changé. Un changement qui a débuté en 2018 avec un « Svevn » déjà un peu moins rock, mais ici… La pochette de « Til nord » ressemble à celle d’un disque de folk black, le logo a été modifié et la musique se fait ici bien plus neo trad’ qu’avant. C’est bien sûr évident sur « Kjaerleik », premier titre en mode acoustique de l’ep, mais même si sur les pistes suivantes les ambiances sont bien plus prégnantes, on retrouve cette volonté d’épurer la musique, de lui donner un élan épique et véritablement folk, qui apparaissait sous une forme plus contemporaine et rock sur les œuvres « de jeunesse » du groupe. Et si vous en doutez, c’est le moment de vous révéler une information capitale sur cet ep ; celui-ci renferme en fait trois titres du répertoire de la formation revisités version acoustique. Ce traitement les transforme vraiment, leur donne une dimension plus mystique, et il est tout à fait envisageable, pour les nouveaux auditeurs comme les anciens, d’apprécier les deux versions de chaque titre. Les deux autres titres confirment la direction prise par le groupe, et pour ma part, je ressors enchanté de cette redécouverte et de ce nouveau choix stylistique, qui, bien que moins original et personnel (même si la voix de Gunnhild change un peu la donne), cadre tout à fait avec mes goûts. Court, mais bon !

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    Wardruna est le bébé d'un ancien metalleux passionné d'une culture viking dont il s'essaie à créer le prolongement musical depuis 2003. Depuis, le succès est passé par là. D'abord porté aux nues par le microcosme metal extrême, il a plus tard été découvert par toute une frange du public neo…
    Tags: on, plus, voix, se, norvégien, a, découvert, folk, neo, forme
  • 10000
    Il fallait bien que ça arrive, et c'est arrivé. En 2014, pour être précis. Quoi donc ? Et bien, la rencontre de deux têtes pensantes de la musique neo-viking, classique versus metal, j'ai nommé Ivar d'Enslaved et Einar de Wardruna. Et là, vous vous dites « mais pourquoi diable ça ne nous…
    Tags: a, se, cette, disque, folk, bien, reste, épique, entre, part
  • 10000
    C’est quand même bien foutu, la circulation de l’information. Où que l’on soit ou presque, aujourd’hui, on peut trouver n’importe quelle information, développer une passion pour n’importe quoi, de l’art tibétain préhistorique à la sculpture de dents d’opossum. Et ça, Skald en est la preuve. Un scalde, c’est un poète…
    Tags: l, on, c, qu, musique, d, folk, bien, information, a
  • 10000
    Oh non, il va encore nous parler de black metal, y’en a marre de cette musique de barbare ! Ah ahhhh ! Raté ! Et en plus, Ulvesang ne joue même pas du death, du doom ou une autre joyeuseté à grosses guitares et rage au ventre. Non ; ce duo canadien est ce…
    Tags: l, d, cette, plus, folk, beaucoup, qu, on, y, reste
  • 10000
    Lors de l'annonce du retour des allemands d'Empyrium, je me suis un peu méfié, c'est vrai. Mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être excité en même temps. Parce que je sais ce groupe capable de choses magnifiques. Il y a des années maintenant, après un « A wintersunset » que j'avais déjà…
    Tags: plus, a, l, groupe, d, folk, on, reste, c, black

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.